Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Parce qu’elle est une jeune asiatique

Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Économie numérique, le dit carrément :

« Si j’avais été un homme blanc de 60 ans, à compétences égales j’aurais eu moins de chances d’être nommée. »

Cela dit, par derrière, ce n’est pas pareil : les lobbies féministes dénoncent l’absence de parité dans les cabinets ministériels, et SOS Racisme l’absence de diversité…

Des ministres de toutes les couleurs dont un sur deux est une femme, mais avec des cabinets d’hommes blancs… Ouah, la honte…

Lien permanent Catégories : Antiracisme, Gouvernement 1 commentaire

Commentaires

  • En dictature démocratique, les guignols qui sont en première ligne au gouvernement, ce ne sont pas ceux qui gouvernent réellement. Tout ce que disent ou font ces guignols est dérisoire par rapport à ce qui ne se dit pas et se décide "ailleurs". Il ne faut donc pas s'enthousiasmer si une fois de temps un temps, un de ces guignols émet une parole sensée.

Écrire un commentaire

Optionnel