01 juillet 2011

Secrétaire d’Etat à la Famille…

Le remaniement ministériel (avant-hier) occasionné par le départ de Christine Lagarde au FMI (elle passe de Chicago à New York après un impromptu parisien) permet à François Sauvadet, président du soi-disant groupe Nouveau Centre à l’Assemblée nationale d’avoir son heure de gloire en devenant ministre des fonctionnaires. David Douillet trouve enfin un portefeuille. Jean Léonetti, qu’on ne connaissait que dans le domaine de la bioéthique, est censé s’occuper de l’UE : c’est seulement, comme Sauvadet, un centriste que les services de Sarkozy ont encore réussi à recruter (pied de nez à Borloo).

L’événement est évidemment le retour d’un secrétariat d’Etat à la Famille : la campagne de la présidentielle est lancée. Mais comme Sarkozy s’en fout (de la famille), il n’a même pas fait attention que la dame UMP sélectionnée pour faire potiche ad hoc, Claude Greff, s’est prononcée en faveur de l’euthanasie à l’Assemblée nationale et a vigoureusement protesté, l’an dernier, contre la diminution des subventions au Planning familial, premier lobby français de l’avortement (ici et ).

Commentaires

Si , il connaissait certainement les opinions de la dame en question (sa police et ses conseillers font leur travail) mais ça ne l'a pas gêné. Ce n'est pas ça qui l'intéresse mais l'effet d'annonce en vue des élections,de préférence avec des potiches ben lisses.

Écrit par : riri | 02 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire