02 décembre 2008

Le Dal à la fête

Depuis hier 1er décembre, les personnes qui ont théoriquement obtenu un logement au titre de la loi DALO, mais n’ont rien vu venir, peuvent déposer un recours en justice.

Naturellement, le Dal n’allait pas laisser passer l’occasion.

Jean-Baptiste Ayraud est allé « accompagner » quelques dizaines de ses otages africains au tribunal administratif de la rue de Jouy à Paris.

La police a bloqué les manifestants au coin de la rue, pour les empêcher d'accéder collectivement au tribunal. Le Dal a naturellement provoqué une bousculade, lors de laquelle Eyraud est tombé par terre. « On ne fait rien de mal, on vient juste saisir la justice! », s'est-il écrié. Non sans dénoncer « le racisme » des policiers…

Selon le Dal, il y avait 150 manifestants. Une vingtaine de recours ont été enregistrés.

 

Commentaires

Le citoyen Ayraud ne doit pas se croire autorisé à insulter les représentants de l'ordre.

Écrit par : Denis Merlin | 02 décembre 2008

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire