Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Saint Alexandre Nevski

Le 6 décembre est en Russie le jour de la fête de saint Alexandre Nevski, canonisé à la cathédrale de Moscou en 1547.

En 1725, après la création de l'Ordre de Saint-Alexandre Nevski - la troisième plus ancienne distinction de l'empire russe, le grand-duc de Vladimir a commencé à être considéré comme le patron de la diplomatie russe.

Le 12 septembre dernier a été inauguré un monument "au saint noble prince Alexandre Nevski" au ministère russe des Affaires étrangères.

e581bb2ff8b3ff7b02be764f13250c3f.JPG

13aa325bbb9ad7248a8359ae0206202764ae5851.jpg

Commentaires

  • Le film d'Eisenstein avec le hiératique géant Nikolaï Tcherkassov et la musique de Prokofiev est superbe. On peut lui reprocher de reprendre un cliché de la propagande hollywoodienne en l'aggravant. On y voit un chevalier teutonique digne du casque à pointe états-unien de 1917 jeter un petit enfant dans la fournaise.
    Dans le deuxième long métrage de Laurel & Hardy, Pack up your troubles (1932), supposé commencer en 1917, on voit au contraire les deux compères en semi-clodos assis paisiblement sur un banc dans un jardin public se faire alpaguer manu militari par un sergent recruteur très désagréable.
    Je préfère le "cinéma-vérité" à la propagande, Laurel & Hardy à Eisenstein, Buster Keaton à Chaplin et Ozu à Kaurismaki. Laurel & Hardy, d'ailleurs, tout le monde les connaît, même les gamins qui n'ont jamais vu un de leurs films. Ils sont comme deux rois. Et on ne peut pas trouver plus antimilitaristes que Laurel & Hardy.

  • "On ne peut pas trouver plus antimilitaristes que Laurel & Hardy."
    C'est un fait parfaitement vérifiable, qui rend même un peu étrange le fait que Staline et Hitler aient eu en commun une passion immodérée pour Laurel & Hardy ! Ça s'explique aussi...

Écrire un commentaire

Optionnel