Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L’Eglise LGBT

IMG_20220908_133521.jpg

Ici dans le diocèse de Nîmes. En fait c’est partout. Les évêques flamands ont seulement officialisé la chose, tandis qu’ailleurs c’est encore confidentiel.

On remarquera qu’après avoir juré qu’il s’agissait seulement d’un « moment de prière » (il faut s’habiller comme ça maintenant pour prier ?), le prêtre déclare spontanément : « Demain je célèbre un mariage, je ne vais pas appeler l’évêque pour lui demander la permission. » C’est donc bien qu’il ne s’agissait pas d’un « moment de prière »…

Cette Eglise n'est plus une Eglise.

Commentaires

  • En effet, l'apostasie a détruit l'église catholique. Alors, je les entend dire: oui, mais il reste des gens bien ! Et alors, ça change quoi ?
    " Il est toujours difficile de dire ce que l'on voit, surtout il faut toujours, ce qui est plus difficile, voir ce que l'on voit" Péguy.
    Mais ici, la photo ci-dessus ne suggère pas, elle démontre.

  • Observez la femme à droite sur la photo (et l' autre aussi): ça dit assez sur le caractère "religieux".

  • - Et tu vas voir, pendant la nuit de noces, comment je me sers des bretelles, chienne !
    - J'ai un ceinturon, sous le gilet, salope !

  • Il y a une autre photo, avec photo de groupe, au pique-nique de noce...

    https://www.riposte-catholique.fr/archives/170952

  • Les quatre filles ont dû s'emmerder, les pauvres. Un seul hétéro invité au mariage se serait offert la nuit du siècle !

Écrire un commentaire

Optionnel