Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sainte Marie-Madeleine

L’antienne des vêpres, d’une longueur inhabituelle, est un verset de l’évangile de la messe du jour. Avec une modification : l’évangile dit que Jésus est à table chez un pharisien qui l’a invité, et l’antienne dit que c’est Simon le lépreux. Cela assimile ce passage de saint Luc à l’onction décrite par saint Matthieu et saint Marc, qui est pourtant différente et ne se situe pas du tout au même moment. Mais la liturgie latine a tellement voulu identifier la pêcheresse, Marie de Magdala et Marie de Béthanie qu’on est allé jusqu’à ne plus voir qu’une seule onction par une seule femme.

Múlier quæ erat in civitáte peccátrix, ut cognóvit quod Jesus accúbuit in domo Simónis leprósi, áttulit alabástrum unguénti, et stans retro secus pedes Jesu, lácrimis cœpit rigáre pedes ejus, et capíllis cápitis sui tergébat, et osculabátur pedes ejus, et unguénto ungébat.

Une femme connue dans la ville pour une pécheresse, ayant su que Jésus était à table dans la maison de Simon le lépreux, apporta un vase d’albâtre plein de parfums ; et se tenant par derrière, aux pieds de Jésus, elle commença à les arroser de ses larmes ; et les essuyant avec ses cheveux, elle les baisait et les oignait de parfum.

Capture d’écran 2022-07-21 à 19.11.04.png

Par les moines de l’abbaye Sainte-Madeleine du Barroux, en leur fête patronale (avec le Magnificat) :


podcast

81eAFFx4b7L._SX466_.jpg

Commentaires

  • Simon le lépreux. Il devait être guéri, autrement il n'aurait pas pu donner des repas à ses invités. Ou alors les pharisiens étaient exemptés de la mise au ban?

  • Le Christ vient se faire embaumer avant sa mort chez un homme qu'Il a probablement guéri et donc ressuscité de la mort sociale qui était celle des lépreux, pharisiens ou non.

  • Et le Christ a été reçu chez ce pharisien guéri ou non en violation de toutes les lois de l'hospitalité de l'époque et il en a reçu une cuisante leçon. D'un côté ceux qui haïssent le Christ, de l'autre ceux qui L'aiment. C'est pareil de nos jours.

Écrire un commentaire

Optionnel