Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Avortement

Pologne – Une proposition de loi de légalisation de l’avortement, arrivée au Parlement par « initiative citoyenne » et défendue par la lesbienne militante Marta Lempart, présidente de la « Grève des femmes », a été rejetée par 265 voix contre 175 et 4 abstentions.

Etats-Unis – Le gouverneur démocrate de Louisiane John Bel Edwards a signé une loi qui fait de la vente de produits abortifs par la poste un crime d’Etat, et une loi (d’origine démocrate) qui aggrave les sanctions pour crime d’avortement dans la loi déjà votée en 2006, interdisant l’avortement dès que l’arrêt Roe contre Wade sera annulé.

Grande-Bretagne - 214 869 avortements ont été recensés en Angleterre et au Pays de Galles l’an dernier. C’est le record absolu depuis que l’avortement a été légalisé en 1967. C’est à cause du covid… (parce que le gouvernement a permis de recevoir les abortifs par la poste). Le taux le plus élevé est observé chez les femmes de 22 ans : 31 pour mille. 43% des femmes qui ont avorté en 2021 avaient déjà subi un ou plusieurs avortements, contre 36% en 2011. Le ministère de la Santé a annoncé la prochaine publication d’un « plan d’action pour la santé sexuelle et reproductive », afin d’aggraver la situation.

Allemagne - Le Parlement a adopté une loi abrogeant le paragraphe du code pénal qui interdisait de faire de la publicité pour l'avortement. Loi curieusement rétroactive qui annule les condamnations qui avaient été infligées pour ce motif.

Commentaires

  • C'est fait, Roe est tombé !!!! Mon Dieu quelle JOIE, en la fête du Sacré Coeur en plus !!!

  • Quelle nouvelle magnifique
    ! Qui aurait pu y croire il y a dix ans ? Ils se sont basés sur la Constitution qui ne mentionne pas l'avortement, ce n'est donc pas un "droit" (de tuer son enfant). Il y avait plus de morts par avortement tous les jours aux États-Unis qu'il y a eu de morts le 11 septembre 2001. Ceci pour donner l'ampleur du drame.

  • Vous avez raison Domitille,
    il n'y a pas, il ne peut y avoir de "droit" à l'avortement, qui est un assassinat avec préméditation, commis en groupe, souvent avec dissimulation ou destruction de preuve.
    Ce qui a été voté dans beaucoup de pays, hélas, est une DĚPĚNALISATION de l'avortement.
    Mais même ce cher Daoudal de laisse prendre par la novlangue mensongère qui appelle paix la guerre et guerre la paix.

  • La loi n'"est pas "curieusement rétroactive", c'est la règle commune : quand une pénalité légale est réduite, les peines antérieures sont réduites en conséquence, les délinquants bénéficient toujours des conditions les plus favorables.

Écrire un commentaire

Optionnel