Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Louisiane pro-vie

Les élus de Louisiane ont adopté à leur tour une loi qui interdira immédiatement l’avortement dans l’Etat dès que l’arrêt Roe contre Wade sera annulé.

Il est intéressant de noter ici encore l’écrasante majorité des élus pro-vie, alors même que le texte ne fait d’exception qu’en cas de menace pour la vie de la mère.

Le 3 juin, 72 députés ont voté le texte, contre 24. A noter que 6 députés démocrates l’ont voté, et qu’un député républicain a voté contre.

Le 6 juin, le Sénat l’a voté à son tour, par 10 voix contre 2.

Le texte est désormais sur le bureau du gouverneur John Bel Edwards. Lequel est démocrate, mais pro-vie, comme il l’a déjà montré notamment en signant la « loi battement de cœur » en 2019. Et il a dit qu’il n’opposerait pas son veto même s’il aurait aimé qu’il y ait une exception pour le viol et l’inceste.

Sans attendre la signature du gouverneur, la Maison Blanche a publié un communiqué, signé de la « secrétaire de presse » Karine Jean-Pierre, qu’il n’est pas inintéressant de lire in extenso, pour vérifier à quel point la novlangue mensongère est devenue officielle :

"Le corps législatif de Louisiane a franchi la dernière étape d'une attaque croissante contre les libertés fondamentales des Américains. La loi extrême de la Louisiane criminalisera l'avortement sans aucune exception pour le viol ou l'inceste et punira les professionnels de santé reproductive d'une peine pouvant aller jusqu'à dix ans de prison. Le président s'est engagé à protéger les droits constitutionnels des Américains garantis par l'arrêt Roe depuis près de 50 ans, et à veiller à ce que les femmes puissent faire leurs propres choix concernant leur vie, leur corps et leur famille. Une majorité écrasante du peuple américain est d'accord et rejette ce genre de mesures radicales."

Commentaires

  • La fameuse Karine Jean-Pierre est le chouchou d'Obama, Kamala Harris, Biden. Normal elle est lesbienne et noire.
    Elle avait pondu cette phrase du temps d'Obama:« Servir et travailler pour le président Obama où vous pouvez être ouvertement gay a été un honneur incroyable. C'était incroyable de faire partie d'une administration qui donne la priorité aux questions LGBT ».

Écrire un commentaire

Optionnel