Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Encore un virus homophobe

Capture d’écran 2022-05-19 à 13.55.25.png

Commentaires

  • Il suffit que l'un d'entre eux ait couché avec un babouin, ce qui ne doit pas être évident, avec ces sales bêtes...
    Selon le Saker Francophone, voici quelques unes des associations de bienfaisance qui finançaient les recherches biologiques en Ukraine, avec ce genre de problématiques :
    - Comment produire une souche de la tuberculose qui ne génociderait que les Russophones du Donbass ?
    - Un virus qui éradiquerait les chrétiens, est-ce possible ?
    - Ramener en deux ans l'humanité à 500 millions d'esclaves qui lècheront le cul de 500 oligarques, que faut-il faire ?
    Les auteurs et les financiers de ces projets très humanistes sont :
    - la Fondation Bill et Melinda Gates ;
    - la Fondation Clinton ;
    - l’Open Society du fameux blobfish George Soros ;
    - la Fondation Rockefeller ;
    - l’EcoHealth Alliance et la Rosemont Seneca Partners de l'inénarrable Hunter Biden, dont on sait que s'il s'était appelé Hunter Trump son père aurait déjà été pendu haut et court depuis longtemps.

  • Et Hunter Biden nous rappelle fichtrement Brad Pitt dans L'Armée des douze singes de Terry Gilliam, une dystopie un peu foutraque mais peut-être assez visionnaire.

  • "Il suffit que l'un d'entre eux ait couché avec un babouin, ce qui ne doit pas être évident (pour le babouin), avec ces sales bêtes..."

  • Contrairement à ce qu'on pourrait croire, la femelle babouine ne s'intéresse pas du tout au mâle dominant et autoritaire qui fout de grandes dérouillées à tout le monde. Elle apprécie le mâle délicat et doux qui n'a l'air de rien mais l'épouille savamment avant de lui faire un massage sensuel des orteils.
    Il est vrai que ces considérations hétérosexuelles voire sexistes ne renseigneront pas les "gay flowers" britanniques sur l'art de séduire les babouins mâles. Mais au moins j'aurai fait un effort !

  • Cette info alarmiste vient à point pour écouler un vaccin contre cette prétendue "variole du singe" (dont les souches sont conservées dans une multitude de labos). qui vient d'être autorisé par l'administration sanitaire USA. Quand même le hasard, c'est quelque chose!
    Stavrolus nous a donné la clé du problème. Merci. Bientôt, il ne restera vivants que ces salauds et les "complotistes", mais les "complotistes" font de très mauvais esclaves, ils peuvent même envisager d'égorger leurs maîtres. Ce serait très fâcheux...

  • Ça tombe bien car je crois que le "vaccin" qui résout les inconvénients sanitaires dus à l'enculage avec des babouins est le même que pour le covid. Il faudra d'abord "vacciner" les tout-petits parce qu'ils ne font pas très bien la différence entre d'une part Klaus Schwab, Clinton, Hunter Biden, Macron et un banquier de la City, et d'autre part un babouin.

Écrire un commentaire

Optionnel