Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Saint Grégoire de Nazianze

Stichères des laudes, par Giorgos Proïkios et Dimitrios Nerantzis en l’église de la Sainte Trinité du Pirée le 24 janvier 2014.

Διατεμὼν τὸν τοῦ γράμματος σὺ γνόφον, εἰσέδυς τῷ πνεύματι πρὸς φῶς ὑπέρτερον· καὶ τὴν ἐκεῖθεν δεξάμενος, φωτοχυσίαν, θεολογίας πάντας ἐπλούτισας, Γρηγόριε πάνσοφε, τῆς Ἐκκλησίας φωστήρ· ταῖς ἀστραπαῖς δὲ τῶν λόγων σου, σκοτώδη νέφη, τὰ τῶν αἱρέσεων ἀπεμείωσας· ὅθεν αὐλίζῃ ἔνθα ἦχος, ἑορταζόντων Ἀγγέλοις συνόμιλος, ἱκετεύων ἀπαύστως τοῦ σωθῆναι τὰς ψυχὰς ἡμῶν.

Ayant traversé l'obscurité de la lettre, * tu parvins à la suprême clarté par l'esprit; * et recevant le flot de lumière de l'au-delà, * Grégoire, flambeau de l'Eglise, tu donnas * les richesses de la théologie à tous les croyants; * et sous les éclairs de tes paroles tu réduisis * les sombres nuages des hérésies; * aussi tu demeures là où résonnent les chants joyeux, * intercédant sans cesse avec les Anges * pour le salut de nos âmes.

Ὁ Θεολόγος ὁ δεύτερος καὶ μύστης, τῆς θείας ἐλλάμψεως, ὁ τῆς Τριάδος φαιδρός, ὑπογραφεὺς ὁ τὴν ἄρρητον, καὶ θείαν φύσιν, ὑπερφυῶς διδάσκων Γρηγόριε· καὶ νῦν τηλαυγέστερον, ἐπαπολαύων Θεοῦ, τῶν σὲ τιμώντων μνημόνευε, καὶ ὑπερμάχει, τῆς Ἐκκλησίας, ἣν συνεκρότησας· σοῦ γὰρ ὁ φθόγγος ἐπὶ πάντα, τῆς οἰκουμένης διῆλθε τὰ πέρατα, ἐκδιδάσκων δοξάζειν, τὴν Τριάδα ὁμοούσιον.

Grégoire, second Théologien, * initié de la divine clarté, * écrivain lumineux de la sainte Trinité, * enseignant l'ineffable et divine nature de merveilleuse façon * et désormais jouissant de Dieu en toute clarté, * souviens-toi de ceux qui te vénèrent, * défends l'Eglise, que tu formas; * car ton message s'est répandu * jusqu'aux limites de l'univers, * lui apprenant à glorifier la Trinité consubstantielle.

Γεωπονήσας τῇ γλώσσῃ Θεηγόρε, καρδίας ταῖς αὔλαξι σπόρον τὸν ἔνθεον, θεολογίας ἐπλούτισας, τῆς ἀνωτάτω, τῆς Ἐκκλησίας ἄπαν τὸ πλήρωμα· ἐντεῦθεν ζιζάνια πυρὶ τοῦ Πνεύματος, τὰ τῶν αἱρέσεων ἔφλεξας, φιλοσοφίας, τῆς θεϊκῆς τρεφόμενος ἔρωτι, Πάτερ Πατέρων, καὶ Ποιμὴν Ποιμένων καὶ δόξα Πιστῶν, Ἱερέων φωστήρ, οἰκουμένης τὸ κλέος, παμμακάριστε Γρηγόριε.

De ta langue ayant cultivé * dans les sillons du cœur le bon grain semé par Dieu, * tu enrichis l'Eglise entière de la plus haute théologie, * puis au feu de l'Esprit * tu brûlas l'ivraie, c'est-à-dire les hérésies, * pour te nourrir avec amour de la divine philosophie, * Père des Pères, Pasteur des Pasteurs, * flambeau du sacerdoce et fierté de tous les croyants, * Grégoire, bienheureux Théologien * que glorifie tout l'univers.

Τῷ τῆς σοφίας κρατῆρι προσπελάσας, τὸ τίμιον στόμα σου, Πάτερ Γρηγόριε, θεολογίας ἐξήντλησας, τὸ θεῖον νᾶμα, καὶ τοῖς πιστοῖς ἀφθόνως μετέδωκας· αἱρέσεων ἔφραξας, ῥοῦν τὸν ψυχόλεθρον, τὸν βλασφημίας ἀνάμεστον, ὡς κυβερνήτην· εὗρε καὶ γὰρ σε Πνεῦμα τὸ Ἅγιον, ἀποσοβοῦντα καὶ ἐλαύνοντα, ὡς ἀνέμων πνοάς, δυσσεβῶν τὰς ὁρμάς, ἐν Μονάδι οὐσίας, τὴν Τριάδα καταγγέλλοντα.

Ayant approché tes saintes lèvres * de la coupe de sagesse, tu puisas, * Grégoire, la théologie, ce flot divin * auquel tu fis communier * en abondance tous les croyants; * et tu barras le cours des hérésies * funeste aux âmes et plein de blasphèmes contre Dieu; * car l'Esprit saint put trouver en toi * le timonier capable de chasser, * de repousser comme souffle de vent les assauts des impies * en prêchant la Trinité consubstantielle.

 

09:18 Doxastikon

Δόξα…
Τὴν λύραν τοῦ Πνεύματος, τὸ τῶν αἱρέσεων θέριστρον, καὶ ὀρθοδόξων ἥδυσμα, τὸν δεύτερον Ἐπιστήθιον, τὸν τοῦ Λόγου αὐτόπτην, τοῖς δόγμασι γενόμενον, τὸν σοφόν Ἀρχιποίμενα, τῆς Ἐκκλησίας τὰ θρέμματα, θεολογικοῖς ὕμνοις προσείπωμεν. Σὺ εἶ ὁ Ποιμὴν ὁ καλός, ὁ δοὺς σεαυτὸν Γρηγόριε, ὡς ὁ Διδάσκαλος Χριστός, ὑπὲρ ἡμῶν, καὶ σὺν Παύλῳ χορεύεις, καὶ πρεσβεύεις ὑπὲρ τῶν ψυχῶν ἡμῶν.

Gloire au Père…
La lyre de l'Esprit, * l'émondeur des hérésies, * la suave douceur de la vraie foi, * le second Théologien se penchant sur la poitrine du Christ, * celui qui vit le Verbe de ses yeux de docteur, * le sage guide des Pasteurs, * nous, les brebis de l'Eglise, * invoquons-le par des hymnes saintes et disons-lui: * Grégoire, c'est toi * le bon pasteur donnant sa vie * comme le Christ, ton Maître, pour nous; * et tu exultes en compagnie de saint Paul, * intercédant pour nos âmes.

Écrire un commentaire

Optionnel