Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Samedi Saint

bfe68ed4db1394632eb25af1a70ec798-1.jpg

L’icône byzantine du Christ au tombeau (celle-ci est crétoise, du XVe siècle) le représente curieusement debout dans le tombeau, mais manifestement mort (les yeux fermés), avec la Croix derrière lui.

Cette icône est intitulée « Extrême humilité », c’est-à-dire extrême abaissement : c’est le degré le plus bas de la kénose avant la Résurrection.

Elle est parfois appelée « Roi de gloire », car telle est l’inscription sur la Croix : ΟΒCΛΤΔΞ : abréviation de ὁ βασιλεὺς τῆς δόξης, le roi de gloire en grec.

L’expression renvoie au psaume 23 :

Portes, que vos princes vous lèvent ; ouvrez-vous, portes éternelles, et le Roi de gloire entrera.

Quel est donc le Roi de gloire ? C'est le Seigneur fort et puissant, le Seigneur puissant au combat.

Princes, levez vos portes ; ouvrez-vous, portes éternelles, et le Roi de gloire entrera.

Quel est donc ce Roi de gloire ? C'est le Dieu des vertus, c'est lui qui est le Roi de gloire.

Ce sera cette nuit le dialogue entre le prêtre revenant de la proclamation de la Résurrection, frappant à la porte de l’église, et des représentants des enfers à l’intérieur de l’église.

Alors que les stigmates de la Passion sont très visibles et que le Seigneur est mort, la gloire apparaît déjà par le fond or et par l’or répandu sur le corps du Christ lui-même.

Sur certaines icônes on voit de part et d’autre du Christ la lance et l’éponge, comme sur l’icône de la Crucifixion, sur d’autres on voit la Mère de Dieu. (Parfois avec saint Jean de l’autre côté, comme pour la Crucifixion.)

J32lg.jpg

extremehumility.jpg

L’icône de l’extrême humilité a inspiré des œuvres occidentales notamment au XVe siècle, avant qu’elle ne soit plus comprise et que le Christ soit montré ressuscitant de ce même tombeau...

Capture d’écran 2022-04-15 à 13.32.03.png

Capture d’écran 2022-04-15 à 14.00.22.png

(Botticelli)

661de73a-9933-4005-a9f9-05637f8ccb87.jpg

(Cloitre de Saint-Sernin, Toulouse)

Commentaires

  • Toutes ces oeuvres sont magnifiques !
    Je note que c'est la première fois que le ciel ne s'est pas voilé dans la soirée de vendredi et que nous avons un soleil radieux en ce samedi saint...

  • Je me demanderais comment expliquer cette façon de souligner et de cercler l'abdomen comme si l'on avait ceint les côtes d'une espèce de muraille.
    On dirait que c'est inspiré du Linceul de Turin :
    https://www.bing.com/images/search?view=detailV2&ccid=ctYIYDs1&id=78387ADDE1C138FBAC663382B7522BB5D4449BE4&thid=OIP.ctYIYDs1yFFTaeCYtEXxgQHaDz&mediaurl=https%3a%2f%2fevangeliser.net%2fwp-content%2fuploads%2f2017%2f03%2fLINCEUL-678x348.jpg&cdnurl=https%3a%2f%2fth.bing.com%2fth%2fid%2fR.72d608603b35c8515369e098b445f181%3frik%3d5JtE1LUrUreCMw%26pid%3dImgRaw%26r%3d0%26sres%3d1%26sresct%3d1%26srh%3d667%26srw%3d1300&exph=348&expw=678&q=linceul+de+turin&simid=607992985145457589&FORM=IRPRST&ck=676674C9C0E3EFEE41A3A3005EBF26F0&selectedIndex=11&ajaxhist=0&ajaxserp=0

  • Oui, toutes les icônes du Christ reprennent plusieurs détails du Linceul de Turin. La 2e icône montre les traces de la flagellation comme on les voit sur l'original du linceul. Les négatifs photographiques depuis 1898 ont permis de rendre plus visibles le corps flagellé et crucifié, sur l'original c'est nettement moins visible, sauf les empreintes de sang.

  • Les Christ Pantocrator de Constantinople, de Kiev et bien sûr de Sicile sont manifestement copiés sur l'image du saint Linceul. Si cet objet n'était documenté qu'à partir du XIVe siècle en Champagne, on s'étonne qu'il eût inspiré tant d'œuvres byzantines ou russes et assez peu, finalement, les artistes de la Renaissance italienne ou même française...
    Le Christ Pantocrator byzantin des mosaïques et des icônes a le même visage carré que lui confère la projection très particulière de la lumière sur le Linceul. Il semble avoir beaucoup plus de trente-trois ans, comme si en ressuscitant son Fils le Père avait voulu nous donner un aperçu de ce qu'aurait pu être Sa propre Incarnation.

Écrire un commentaire

Optionnel