Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un aveu

A Strasbourg, les médecins hospitaliers sont « très inquiets » du maintien du marché de Noël, dit le Professeur Emmanuel Andrès, président de la Commission médicale d’établissement des hôpitaux universitaires de Strasbourg : « D'un point de vue médical, ce que je peux dire, c'est que quand on voit les vidéos qui circulent sur les réseaux, on voit que la distanciation physique n'est pas respectée, que les gens n'ont pas de masque même en dehors des moments où ils mangent donc bien évidemment ça nous inquiète beaucoup. »

C’est un bel aveu (parmi tant d’autres), que le passe soi-disant sanitaire ne sert à rien d’autre qu'à mesurer le degré d’acceptation de la dictature. Et comme on l'a déjà dit, ce n'est pas nouveau :

sc0125_3_2.jpg

Commentaires

  • On n'est pas enragés pour l'amour de la vérité et la haine du mensonge. On est enragés d'admiration pour ceux qui tiennent la première et de mépris pour les autres.
    C'est comme ça que nous sommes incarnés.

  • Et nous pouvons donc nous tromper. Je le précise, même si j'espère que, par la grâce de Dieu, ce ne soit pas mon cas.

  • Discours remarquable du journaliste Ernst Wolff sur le plan mondialiste :
    https://odysee.com/@PhilippeLeBel:4/ »Complot-COVID—D%C3%A9possession-totale »-Le-journaliste-Ernst-Wolff-explose-le-narratif-officiel-et-d%C3%A9voile-raisons,-buts-et-solutions-!:7

  • Merci, c'est passionnant à partir de la douzième et surtout de la dix-septième minute. Cependant, je ne crois pas que la poignée de multimilliardaires qui a conçu ce projet l'ai fait dans la panique, par exemple après la crise de 2007-2008. Je pense que la crise faisait partie d'un plan déjà ancien, comme le montrent le monument des Georgia Guidestones, financé en 1979, ou la fameuse conférence de presse de Christine Lagarde sur le chiffre 7 en 2014 (2014 + 7 = 2021, l'année de la "vaccination"). Je ne souscris pas non plus à la citation d'Abraham Lincoln selon laquelle on ne peut pas tromper tout le monde tout le temps. On peut tromper une écrasante majorité de gens pendant très longtemps.
    La raison d'espérer se trouve dans Apocalypse 17, 15-18 : "Dieu leur a inspiré la résolution de réaliser son propre dessein." Ce dessein est de dépouiller la Prostituée et d'en manger la chair, nous explique saint Jean. N'est-ce pas ce que nous voyons ? Bien sûr, dans leur plan (c'est ce que ne dit pas votre Robert Redford germanique), il y a l'extermination d'une très grande partie de l'humanité. Ils sont peu nombreux. Ils n'ont aucune intention de distribuer un revenu universel à huit milliards d'humains sans emploi en échange d'une soumission d'autant plus aléatoire que leur nombre est plus écrasant.
    Mais ce que l'Apocalypse nous annonce et le fait qu'elle nous l'ait annoncé il y a vingt siècles est une injonction : nous devons espérer. Leur plan échouera.

  • "Je ne souscris pas non plus à la citation d'Abraham Lincoln selon laquelle on ne peut pas tromper tout le monde tout le temps. On peut tromper une écrasante majorité de gens pendant très longtemps."
    Lincoln était peut-être un type très bien, mais vous voyez bien que cette citation qu'on nous sort à tout bout de champ, comme la fameuse citation apocryphe de Bossuet, est simplement fausse. Il y a 1400 ans qu'une majorité écrasante d'Arabes ou assimilés croient qu'Allah est grand et que Mahomet est son prophète. Pourtant, n'importe quel couillon sans a priori qui ouvre le Coran voit bien que c'est un ramassis de conneries.
    J'ai une vraie citation de Bossuet, tiens. Aucun rapport, mais j'aime bien : "Aujourd'hui, avec moi, tu seras dans le paradis : aujourd'hui, quelle promptitude ! Avec moi, quelle compagnie ! Dans le paradis, quel séjour !" C'est un peu comme Bach.

  • J'entends qu'on a dû fermer les dancings, ce qui aurait sans doute fait plaisir au saint Curé d'Ars, mais il y a quand même une bonne nouvelle : les boites à partouze restent ouvertes, à la demande expresse de Darmanin.
    Vous voyez bien que le gouvernement est plein de sollicitude ! Il serait mal venu et peu charitable de souhaiter voir un jour tous ses membres rôtis, bouillis ou écartelés en place de Grève.

Écrire un commentaire

Optionnel