Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2%

« Les patients Covid représentent 2 % de l’ensemble des patients hospitalisés au cours de l’année 2020, tous champs hospitaliers confondus. »

« Au cours de l’année 2020, les patients Covid représentent 5 % de l’ensemble des patients pris en charge en service de soins critiques. »

Les « fastcheckers », autrement dit les chasseurs de sorcières complotistes, sont bien obligés de constater que ce sont les termes du rapport de l’Agence technique d’information sur l’hospitalisation (Atih).

Ah oui mais attention, ajoutent-ils, ça, c’est le nombre des malades. Mais les malades du covid sont plus malades que les autres. Donc si en nombre ils ne sont que 2%, en journées d’hospitalisation cela fait 4%. Et en soins critiques c’est 8%.

Et on est censé trouver ces chiffres terrifiants ?

Surtout, il faut les mettre en regard des multiples obligations de la dictature : les confinements, le port du masque, la « vaccination », le passe nazitaire… Pour une maladie qui atteint 2% des personnes hospitalisées…

Commentaires

  • Oui, et il semble envisageable, selon la très sérieuse revue Faits et documents, que Madame Macron soit née Jean-Michel. Ça n'expliquerait pas tout, mais M. Macron n'a peut-être pas envie que ça se sache.

  • Bonjour Stavrolus,
    J'aimerai beaucoup lire ce fait et doc, le suivant serait parait-il sur la mère de macron ?
    Je voulais vous demander si ce document est vraiment si bien sourcé qu'on le dit ?
    J'ai trouvé choquant la réponse de Soral sur ER à une personne qui regrettait que la diffusion d'un tel fait ne soit pas rendue publique, c'est sûr que les auteurs doivent gagner leur vie mais la Vérité est plus importante que tout !

  • Je pense que nous avons la même source. J'ai compris que Xavier Poussard était un peu hésitant à affirmer une telle chose, même s'il a des indices, notamment parce que la biographie de la première dame et ses photographies avec ses enfants présumés d'un premier mariage sont occultées sur internet. On nous a vendu Macron en nous berçant avec la fable du jeune homme précoce séduisant sa prof de quinze ans plus âgée, sauf qu'ils ont plutôt vingt-cinq ans de différence d'âge.
    De toute façon, on nous cache tout sur ces gens-là. Vu ce que nous avons à en subir, un irréprochable cv nickel s'imposerait :
    https://www.faitsetdocuments.com/

  • Quand les langues se délieront, en particulier, celles des urgentistes et soignants en réanimation et en unités "covid", on en apprendra des bonnes. En pleine hystérie covidienne, je suis allé faire un tour dans 2 de ces "unités" de ma région. Quasiment vides, personnel en attente de l'avalanche de patients annoncée par les "autorités" (lisez les menteurs) sanitaires. La farce organisée à Mulhouse où on a tout fait pour engorger artificiellement le CH: refus de l'aide du privé de Colmar, Bâle et Fribourg, transfert hyper médiatisé à perpette les oies par TGV ou hélicoptère (pour propager le virus à d'autres régions?), installation d'un hôpital militaire volant de 20 places (qui n'a reçu qu'UN malade). Le CH de Mulhouse a suspendu en septembre 2021, 169 soignants non vaccinés alors qu'ils pleurnichent qu'ils sont en sous-effectif. Ils cherchent les problèmes, ils les trouvent. Point la solution , puisqu'ils ne la cherchent pas. Rivotril, Redemsivir, Doliprane et maintenant vax-poisons opposés aux vrais remèdes HCQ, Ivermectine, artemisia annua, quinine. Dernièrement, Pfizer nous sort sa botte secrète, l'antiviral Paxlovid qui sera sûrement plus cher que le Redemsivir inutile et dangereux déjà hors de prix
    https://www.france-assos-sante.org/bon_mauvais_point/le-remdesivir-ou-quand-la-negociation-europeenne-sert-les-interets-de-gilead/
    Ils veulent tuer les gens et que cela soit rentable en plus....

  • Quand les langues se délieront, en particulier, celles des urgentistes et soignants en réanimation et en unités "covid", on en apprendra des bonnes. En pleine hystérie covidienne, je suis allé faire un tour dans 2 de ces "unités" de ma région. Quasiment vides, personnel en attente de l'avalanche de patients annoncée par les "autorités" (lisez les menteurs) sanitaires. La farce organisée à Mulhouse où on a tout fait pour engorger artificiellement le CH: refus de l'aide du privé de Colmar, Bâle et Fribourg, transfert hyper médiatisé à perpette les oies par TGV ou hélicoptère (pour propager le virus à d'autres régions?), installation d'un hôpital militaire volant de 20 places (qui n'a reçu qu'UN malade). Le CH de Mulhouse a suspendu en septembre 2021, 169 soignants non vaccinés alors qu'ils pleurnichent qu'ils sont en sous-effectif. Ils cherchent les problèmes, ils les trouvent. Point la solution , puisqu'ils ne la cherchent pas. Rivotril, Redemsivir, Doliprane et maintenant vax-poisons opposés aux vrais remèdes HCQ, Ivermectine, artemisia annua, quinine. Dernièrement, Pfizer nous sort sa botte secrète, l'antiviral Paxlovid qui sera sûrement plus cher que le Redemsivir inutile et dangereux déjà hors de prix
    https://www.france-assos-sante.org/bon_mauvais_point/le-remdesivir-ou-quand-la-negociation-europeenne-sert-les-interets-de-gilead/
    Ils veulent tuer les gens et que cela soit rentable en plus....

  • Dernières statistiques disponibles sur le site de la pharmacovigilance européenne :
    https://dap.ema.europa.eu/analytics/saw.dll?PortalPages
    Au total, (c'est fastidieux, mais...) 29_934 enregistrements de décès suite aux quatre vaccins covid suivis - sans compter les autres conséquences (725_000 signalements, quand même).

    Et ce chiffre est notoirement sous-estimé, parce que tous les effets secondaires ne sont pas systématiquement signalés (ou carrément interdits comme cet été en France). Il n'y a qu'à voir le taux de réponse, 22% des enregistrements proviennent des Pays-Bas, qui ne représentent que 2.34% de la population européenne.
    Autrement dit, si tout le monde signalait comme aux Pays-Bas, au prorata on aurait quelques 290_000 morts signalés en Europe et quelques 31 millions de signalement d'effets indésirables au vaccin. Au bas mot, parce que les Pays-Bas ne signalent pas tous leur cas non plus.

    On comprend mieux le commentaire des soignants expliquant qu'ils sont effectivement saturés, mais pas par le covid. Probablement par les effets secondaires, donc.

    Vous reprendrez bien une dose?

    En fait, sur la même période, le covid n'a fait que 616_000 morts. Enfin, plutôt, un demi-million de morts sont morts "avec le covid", mais comme la consigne officielle est d'enregistrer comme tel tout mort testé positif sauf cause manifestement différente (accident de la route, par exemple?) le total est évidemment sur-estimé par rapport à la dangerosité réelle de cette maladie.
    Et encore, c'est parce que la consigne officielle est de ne pas soigner les gens avec des médicaments simples mais potentiellement efficace : circulez, il n'y a rien à voir, crois au seul seigneur vaccin et tu seras sauvé.

    Grande première dans l'histoire de la médecine, donc, un vaccin qui tue plus sûrement que le virus qu'il est sensé combattre.

    Vous reprendrez bien une dose?

  • Une autre arnaque statistique?
    Une étude officielle publiée aux USA par le "center for disease control and prevention" :
    https://www.cdc.gov/pcd/issues/2021/21_0123.htm
    annonce que ~ 95% des hospitalisés avaient une comorbidité, et que 99.1% des patients décédés avaient une comorbidité (table 1).
    Ça rejoint tout à fait le commentaire italien disant que 98% des décès du Covid constatés en Italie sont avec comorbidité.

    Le rapport :
    https://www.atih.sante.fr/sites/default/files/public/content/4144/aah_2020_analyse_covid.pdf
    Et en France, d'après ce rapport, les Patients hospitalisés pour COVID, (tableau 3) sont à 70% avec comorbidité, ceux en soins intensif (même tableau) le sont à 82%, et le pourcentage de décès avec comorbidité (tableau 6) est de l'ordre de 80%.

    Étrange, tout de même, que les français soient si peu résistants que le virus réussit à en abattre quand bien même ils n'ont pas de comorbidité, alors que ce n'est quasiment jamais le cas pour les américains et les italiens?!? Non, n'est-ce pas?

    Ou peut-être est-ce un effet de sélection, les italiens et les américains n'admettant en hospitalisation que des malades avec comorbidité? Non, ce serait évidemment stupide.

    Reste donc l'hypothèse d'un biais d'enregistrement : on comptabilise comme "covid" des patients morts d'autre chose (mais éventuellement avec un test positif. Ou on "oublie" de mentionner une éventuelle comorbidité dans les décès enregistrés comme étant dus au covid.

    Dans les deux cas la statistique officielle est prise la main dans le pot à miel : les statistiques officielles sont biaisées, ce qui fait paraître le covid pour plus mortel qu'il ne l'est réellement.

  • Merci cher Diem. Peu à peu quelques personnes vont sortir de leur envoûtement, mais que c'est lent.
    Ces chiffres sont terrifiants en ce sens qu'ils montrent l'ampleur du mensonge planétaire des terroristes sanitaires. Dépopulation massive et nous n'en sommes qu'aux prémisses.

  • Autre hypothèse suggérée sur le site de Maudrux :
    https://www.covid-factuel.fr/2021/11/14/covid-et-hospitalisation-quelques-chiffres/
    C'est que des cas de grippe se sont glissés dans la comptabilisation des covid.
    Dans tous les cas ça veut dire que la statistique n'est pas fiable.

Écrire un commentaire

Optionnel