Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Benoît XVI est toujours là

Un nouveau livre de Benoît XVI paraît en Italie, intitulé La véritable Europe, identité et mission. Marco Tosatti a publié sur son site Stilum Curiae un extrait de l’introduction de ce livre, un texte intitulé « Rendre justice devant Dieu de la tâche qui nous a été confiée pour l’homme ». C’est une réflexion de fond sur la légalisation du soi-disant mariage entre personnes de même sexe : « Nous sommes témoins d’une distorsion de la conscience qui a manifestement pénétré profondément dans certains secteurs de la population catholique. »

Et qui a commencé avec la pilule contraceptive.

« Cette alternative se pose : soit l’homme est la créature de Dieu, l’image de Dieu, le don de Dieu, soit l’homme est un produit que lui-même sait créer. Quand on renonce à l’idée de création, on renonce à la grandeur de l’homme, on renonce à son indisponibilité et à sa dignité, qui est au-dessus de toute planification. »

Un texte à lire chez Benoît et moi.

Commentaires

  • Merci pour cet excellent texte !
    Je regrette seulement qu'il ne traite qu'en une phrase et à la fin de l'argument le plus convaincant pour la majorité des Européens déchristianisés : "la nature" de l'être humain, son anatomie.
    Et la faute de traduction en titre et à la fin. "Rendre justice du devoir" n'a aucun sens en français, où l'on dit : "Rendre compte de la tâche..."

Écrire un commentaire

Optionnel