Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans l’Etat de granit

Le conseil exécutif du New-Hampshire (Etats-Unis) a annulé mercredi les contrats qui permettaient de financer trois organismes avorteurs : le Planning familial et deux avortoirs appelés Centre de santé amoureuse (sic) et Centre de santé égalitaire…

Le gouverneur républicain Chris Sununu a critiqué cette décision en utilisant les arguments des militants de la culture de mort : « J’ai soutenu ces contrats parce qu’ils protègent la santé des femmes et c’est ce qu’il faut faire ».

Pourtant, quand il était membre du conseil exécutif, Chris Sununu avait soutenu la suppression de subventions au Planning familial. C’était en 2015, après les révélations sur les trafics de tissus et d’organes de fœtus.

(Le New Hampshire est familièrement appelé l’Etat de granit à cause du nombre des carrières de cette roche. A noter aussi que le conseil exécutif de cinq membres est familièrement appelé le « conseil des gouverneurs », en raison de son pouvoir, plus important que dans la majorité des Etats.)

Commentaires

  • « J’ai soutenu ces contrats parce qu’ils protègent la santé des femmes et c’est ce qu’il faut faire ».
    De la santé des femmes dépend celle de la société.

Écrire un commentaire

Optionnel