Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

200.000 à Budapest derrière le Christ

Le congrès eucharistique international de Budapest s'est terminé samedi dernier à une procession dans les rues de la capitale hongroise. On estime à 200.000 le nombre de personnes qui ont défilé derrière le Saint-Sacrement. Dans son homélie, le lendemain, François, après avoir souligné l'importance de l'adoration, a déclaré: "Ne nous résignons pas à une foi qui vit de rites et de répétitions"...

52nd-International-Eucharistic-Congress-12.jpg

E_BbZQ1WEAIwKhE.jpg

Capture d’écran 2021-09-17 à 17.48.15.png

A partir de 3 minutes:

Commentaires

  • "Ne nous résignons pas à une foi qui vit de rites et de répétitions"
    Toujours le mot pour rire. La fin de sa conférence aérienne, sur la communion à Biden et consorts ("Ce sont de braves gens", a-t-il déclaré) est un régal. Il raconte qu'il a donné la communion à une mémé juive dans un hospice, en précisant que Lui aussi (Notre Seigneur...) était juif. Vraiment, quel dommage que les Marx Brothers ne soient plus de ce monde pour tourner Les Marx au Vatican. Ah, imaginez Groucho dans le rôle du pape ! Il n'aurait eu qu'à reprendre mot à mot les répliques de Bergoglio et tout le monde hurlait de rire !

  • Le Berglglio ne devrait pas dépasser l'altitude maximale du Vatican, soit 75 m. Au delà, il déconne plein tubes et c'est proportionnel à l'altitude. Il devrait essayer un bathyscaphe à moins 10 000 m. La phrase ""Ne nous résignons pas à une foi qui vit de rites et de répétitions"" a dû être proférée à 10 000 m. Il bave d'amour et de miséricorde pour la Tradition, cela saute aux yeux.

  • Rhhhhooo, les Budapestois, pas bien de ne pas écouter notre Saint-Père .....

Écrire un commentaire

Optionnel