Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10e dimanche après la Pentecôte

Capture d’écran 2021-07-31 à 14.51.00.png

Custódi me, Dómine, ut pupíllam óculi : sub umbra alárum tuárum prótege me. . De vultu tuo judícium meum pródeat : óculi tui vídeant æquitátem.

Défendez-moi, Seigneur, comme la prunelle de l’œil, protégez-moi à l’ombre de vos ailes. . Que mon jugement procède de votre face ; que vos yeux voient dans l’équité.

Comme les autres graduels du premier mode, celui de ce dimanche a dans sa première partie une mélodie originale, en dehors de la finale. Gregorian Books remarque aussi que l’intonation est la même que celle de l’offertoire du Mardi Saint, sur les mêmes mots. Et dom Baron souligne que sur alarum « se dessine le motif des grandes allégresses du cinquième mode ».

Et comme dans les autres graduels du premier mode, le verset de celui-ci est fortement centonisé. On remarque surtout le très beau motif sur « tui », que l’on retrouve le mercredi des Cendres et dans le commun de plusieurs martyrs.

Le voici par la schola de l’Institut Saint Philippe Néri de Berlin, en son église Sainte-Affre, il y a dix ans :

Commentaires

  • Toujours en Bretagne, avec l'ICRSP j'ai eu ce matin la messe du Coeur Immaculée de la Bienheureuse Vierge Marie, - ce qui risque de ne pas plaire à notre maître-de-toile...

  • Alors là je rends mon tablier. A notre Alexandre d'expliquer ce que vient faire le Cœur immaculé de Marie le dimanche 1er août...

Écrire un commentaire

Optionnel