Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une victoire de Vox

En Espagne, une victoire de la liberté, remportée par un parti « d’extrême droite ».

Vox avait été le seul parti à voter contre la loi de soi-disant urgence sanitaire imposant le confinement. Vox avait été le seul parti à saisir la Cour constitutionnelle contre cette loi. La Cour constitutionnelle vient de donner raison à Vox : la loi de soi-disant urgence sanitaire était inconstitutionnelle.

La Cour constitutionnelle a statué que pour imposer une mesure aussi extrême le gouvernement aurait dû avoir recours à « l’état d’exception ».

Mais bien sûr l’« état d’exception » aurait montré à quel point la mesure était disproportionnée et  totalitaire.

(Comme un bonheur n’arrive jamais seul, les amendes pour non-respect du confinement vont devoir être annulées…)

Commentaires

  • Il faut agir comme nous le pouvons selon notre tempérament : signer les pétitions, mettre la pression sur nos députés (comme le conseille judicieusement Jeanne Smits) et participer aux manifestations près de chez nous.
    42% d'injectés ! Avec leur forcing politique et toute la presse et les médias « mainstream » derrière leur projet de grande « réinitialisation » (hécatombe), ils n’ont pu vacciner que les Ehpad et ceux qui écoutent encore ce que raconte la télévision : la résistance va se durcir. Ne pas croire le Figaro qui prétend que les deux tiers des Français soutiendraient l’obligation vaccinale : Macron est à 3%, les dernières élections l’ont montré (moins de 10% du tiers des électeurs !).
    Sursum corda ! Et bonnes vacances aux collabos de la première ligne et de la cinquième colonne ! Il va se trouver des mal embouchés pour le leur faire bouffer à la rentrée, leur vaccin, le leur injecter façon Molière, avec de l'hydrogel dulcifiant en prime !
    https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/

Écrire un commentaire

Optionnel