Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pas touche

6069e408240000b432260828.jpg

Ceci s’appelle « Sans titre » et c’est une œuvre d’un certain JonOne, estimée à 440.000 dollars. Elle est exposée à Séoul dans le cadre d’une exposition intitulée « Street Noise » (le bruit de la rue, car il s’agit de « street art »…)

Les pots de peinture et les pinceaux par terre font partie de « l’œuvre ». Un couple de visiteurs a cru qu’il pouvait se servir des pots pour ajouter sa propre touche. Mais non. Nul « happening » ici, nulle participation attendue du spectateur, qui doit seulement admirer en silence. Le couple coréen est coupable de dégradation d’œuvre d’art. Il va sans doute le payer cher…

Commentaires

  • Le couple a cru que c'était un mur laissé à disposition des taggeurs. Encore des artistes incompris et discriminés par les "artistes" riches à 440 000 $ éliminant les possibles concurrents. Imaginez que la peinture retouchée par le couple se vende
    1 000 000 $, la honte!

  • "Les pots de peinture et les pinceaux par terre font partie de « l’œuvre »."
    C'est le "concept", l'idée de base, assez faible à mon avis. Mais le record de JonOne le place très loin derrière Basquiat.
    Selon cette approche par l'idée, dont l'inventeur est Marcel Duchamp, le plus grand artiste du XXe siècle est certainement "l'entarteur", Noël Godin. En 1969, celui-ci travaillait pour une revue "chrétienne" belge d'esprit Télérama : Amis du film et de la télé. Il y racontait n'importe quoi, avec des scoops du genre : "La conversion de John Huston !" On peut lui laisser la parole (à Godin, pas à Huston...) :
    "On avait inventé une soixantaine de cinéastes, dont on donnait régulièrement des nouvelles. L’exemple entré dans l’histoire, c’est Vivianne Pei, une cinéaste censée être l'auteur de La Fleur du lotus n’atteindra pas le bord de ton île. Elle réalisait des films superbes tout en étant aveugle. Un spécialiste du cinéma asiatique est parti à sa recherche en Thaïlande, il en est revenu fou furieux…"

  • Bien sûr, dans l'art conceptuel, les records financiers officiels sont pulvérisés par ceux des "œuvres" encore méconnues, dont on ne connaît que le coût de production, les bénéfices étant très difficiles à estimer. Ainsi, la conquête lunaire a coûté 153 milliards de dollars, équivalent 2019. C'est de la gnognotte, comparée au coût du Covid. Il y a d'autres canulars qui coûtent très cher à leurs auteurs, ou responsables présumés, mais il est défendu d'en parler.

  • Cet artiste travaille sur la lumière, il a réalisé de très belles oeuvres dans le passé en format tradi, c'est à dire acrylique ou huile sur toile.. J'avais découvert son art dans le magazin Ideat.
    Au final, tout art s'essoufle, surtout quand mammon s'en mèle.

  • "Cet artiste travaille sur la lumière"
    Vous y allez fort, quand même. J'aurais pas osé...

Écrire un commentaire

Optionnel