Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Diabolique

Le jour de Pâques, le Journal du Dimanche a publié le « manifeste des 343 » nouvelles salopes, qui exigent l’allongement des délais légaux pour tuer les bébés.

Le jour de Pâques, le Journal du Dimanche a publié aussi un « appel de plus de 270 députés » réclamant un vote pour légaliser l’euthanasie.

Mors et vita duello conflixere mirando…

Commentaires

  • Pour l'euthanasie, ces 270 députains sont des hypocrites: la loi Claeys-Leonetti permet déjà de liquider les vieux et les handicapés. Au Rivotril entre autres. Demandez à Vincent Lambert, il en connaît un rayon. Le cardiologue Leonetti n'a pas beaucoup de coeur. C'est pas encore au fusil d'assaut, mais cela va venir, on fait déjà des tests sur les plages de la grande Motte. Bientôt, pour boire un coup de rosé il va falloir venir avec gilet pare-balles et armé jusqu'aux dents.

  • les 270 députés sont tout simplement des enfants de Macron, soigneusement choisis pour leur manque de personalité et leur inexpérience

  • Le rivotril ne tue pas.il apaise les souffrances ce qui est différent...

  • La morphine aussi apaise les souffrances, mais sur certaines personnes, pathologies, et dosage, elle provoque des problèmes de santé pouvant entrainer la mort.
    Il faut être honnête en précisant sur quels malades et dans quelles circonstances est prescrit le Rivotril alors qu'il n'est pas adapté et peut entrainer des graves risques pour la vie du malade.
    Mal prescrits, beaucoup de traitements peuvent provoquer de graves dommages ou la mort. L'euthanasie active qui a déjà cours depuis longtemps en France se sert de produits utilisés pour soigner mais avec un dosage ou en cocktail et sur des personnes à risque provoquant une sédation mortelle.
    Le médecin ne tue pas lui-même, il fait souvent mettre la perfusion ou faire la piqure à une infirmière, et le traitement n'est pas en soi mortel, mais il est sciemment mal utilisé.
    Nous sommes à une époque d'hypocrisie, de lâcheté et de toute puissance médicale. Et beaucoup en meurent sous prétexte de préserver la vie des bien portants.

  • Sœur Lucie dans une lettre au cardinal Raffarra : « La bataille finale entre le Seigneur et le royaume de Satan portera sur le mariage et la famille ». J'ajoute aussi : sur le respect de la vie humaine. Ce déchaînement, coordonné dans d'autres pays et ajouté à l'épidémie actuelle, est un signe d'entrée dans la fin des temps.

  • Cardinal Caffara (1938-2017) grand défenseur de la vie et de la famille, le contraire de Mgr Paglia (depuis le 17 août 2016, président de l'académie pontificale pour la "vie" et grand-chancelier de l'Institut pontifical Jean-Paul II.) Pédalo et avorto-compatible.
    Les vrais défenseurs de la vie ayant été virés par une purge stalinienne au premier janvier 2017. Maintenant l'académie pour la vie promeut le vaccin covid équitable pour tous et nomme quelques pro-avortement et malthusiens pour faire plus "in".. On n'arrête pas le progrès.

  • Bonjour, je me suis fait la même réflexion le Lundi de. Pâques en écoutant une radio "périphérique" originaire du sud de la France.
    Les thèmes abordés en ce lundi de Pâques:
    - l'avortement (prolongation à 12 semaines),
    - l'islam (mosquée de Strasbourg et islamisation de la France).
    Rien sur la Résurection.

Écrire un commentaire

Optionnel