Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vanitas vanitatum…

Vu sur Benoît et moi :

COVER-VANITY-FAIR-PAPA-FRANCESCO_page-0001.jpg

« Nous avions un rêve, à Vanity Fair, pour la fin 2020 : commencer la nouvelle année avec un message du Pape François, lui confier la tâche d’ouvrir 2021 avec la confiance en un avenir meilleur. Au cours des derniers mois, nous avons longuement discuté avec ses collaborateurs. Et aujourd’hui, nous sommes fiers de ce numéro qui reprend deux grands thèmes chers au Souverain Pontife et également fondamentaux pour Vanity Fair : le respect et l’amour des diversités, de toutes les diversités. Et l’espoir que le vaccin soit disponible pour tous, sans distinction ni nationalismes, et surtout pour les plus vulnérables et les plus nécessiteux. »

Aussi dans ce numéro :  Elisabetta Gregoraci à Dubaï avec Briatore, Kim Kardashian et Kanye West sur la voie du divorce, Horoscope 2021 : les conseils de mode des stars…

(Dès 2013 Vanity Fair avait « élu » François « homme de l’année ».)

Commentaires

  • Roger, vous avez le culte du "doute" à un point qui frise l'hystérie.
    Contrairement à vous "Benoît et moi " vérifie ses sources et Y.D. aussi
    https://fr.zenit.org/2021/01/08/vanity-fair-italie-debute-lannee-avec-le-pape-francois/
    (nota pour Roger, source: ZENIT, si vous n'avez pas compris ou ouvert le lien))

  • Je blaguais cher Dauphin...

  • La photo est retouchée. L'originale est ici :
    https://vin33.skyrock.com/photo.html?id_article=319126444&id_article_media=-1

  • Excellent !
    Je me disais justement la même chose concernant les retouches, Photoshop a rendu gracieux cette face de traître...

  • "Il faut se faire vacciner", dit le Pape. Sinon il faudra se confesser?

  • @eric
    Ne pas se faire vacciner covid-19 est, pour Bergoglio, un péché contre l'esprit. Donc pas de rémission, ni dans ce monde, ni dans l'autre. Comme les pèlagiens, complotistes, climato-sceptiques, anti-immigration-invasion, anti-LGBTXYZ, etc....L'enfer n'existe pas, sauf pour eux. J'en suis et ce n'est pas Bergoglio que je prendrai comme confesseur.

  • Dauphin,

    D'une part, le pape François est en effet le meilleur "accompagnateur spirituel" catholique de la pérennisation de la mondialisation, en ce qu'il "coche" presque toutes les "cases" : en effet, entre autres choses, il est plutôt partisan de l'écolo-gauchisme et de l'immigrationnisme, et plutôt opposé au conservatisme et au souverainisme, ou, en tout cas, cela se saurait s'il était plutôt partisan de ceci et plutôt opposé à cela.

    D'autre part, votre liste est presque complète, mais il semble que vous ayez oublié les "gnostiques" qui, comme chacun le sait, aux côtés des "pélagiens", font partie des fidèles qui font le plus de mal à l'Eglise catholique et à la foi en Jésus-Christ...

    B Y

  • @Roger
    C'est tellement subtil, que je n'y ai vu que du feu. Mes excuses.
    la prochaine fois mettez trois ??? (pour 3e degré)

  • Mes amis pour le salut de votre âme faites attention à vos écrits, car que vous le vouliez ou non, François est le vrai Pape! Et ici vous insultez le Successeur de Saint Pierre, Vicaire de Notre Seigneur Jésus Christ et Pape qui a le nom cité lors de la Sainte Messe avec l'Ordinaire du lieu où vous vous trouvez. Svp gardez toujours cette parole de mise en garde que le Christ Notre Seigneur nous a donné : ( Vous serez jugé sur une seule parole oiseuse que vous aurez dites !) "UNE SEULE PAROLE OISEUSE" alors imaginez les conséquences de ce que vous dites sur le Saint-Père ! Petite précision, je suis le premier à être troublé des faits et gestes du Pape, mais je sais aussi que si le Seigneur permet certaines choses c'est pour un bien plus grand ! Alors mes frères, nous qui sommes Catholique et serviteurs du vrai Dieu nous serions pire que Luther et ces adeptes qui passent leur temps à insulter la Papauté !

  • Et vous aussi, pour votre salut, faites attention à vos écrits. La vérité est au-dessus de l'autorité, même si elle ne se conçoit pas sans elle. Vous avez le devoir de reconnaître les loups déguisés en pasteurs, et celui de leur désobéir lorsque leur obéir est criminel.

  • Je préfère aussi la vérité à l'autorité. L'autorité passe mais la vérité subsiste. Si l'autorité s'oppose à la vérité, alors il faut désobéir ou au moins faire savoir son désaccord et les motifs nécessaires.

  • @Gross
    Permettez-moi de soumettre à votre réflexion, cette remarque:
    Ce pape est encensé par la plupart des Luthériens et Calvinistes, ainsi que par les ennemis habituels de l'Eglise. Pourquoi trouvez-vous anormal les critiques de catholiques contre ce pape sur des points fondamentaux.
    Le Christ a aussi dit "Malheur à celui par qui le scandale arrive".
    Et ce pape ne cesse pas de scandaliser les fidèles.
    Vous dites être troublé et vous n'en tirez aucune conséquence? Pour ma part , je suis scandalisé et j'en tire les conséquences, tout comme Y.D., Stavrolus et Philippe

  • Gross : vous n'êtes pas, du moins à mes yeux, PAS DU TOUT CONVAINCANT.

  • Je ne cherche pas à être convaincant, comme j'ai dis François me trouble, me scandalise même par moment ! Mais il y a une différence entre ne pas être d'accord avec lui et le fait de l'insulter sans vergogne... Si pour vous il est le vrai Pape, alors sachez que vous insultez le Vicaire du Christ

  • Dauphin : il y a une différence entre n'être pas d'accord avec le Pape est garder pour le Seigneur dans la prière le souhait qu'il se convertisse et guide le troupeau qui lui a été confié, au port du Salut ! Et se reprendre sur les réseaux sociaux en insulte et paroles indigne d'un Chrétien et de rajouter au scandale, le péché public ! En disant cela je ne vous vise pas Personnellement mais certains insulte le Pape et les Évêques et vont osés se présenter à la table de Communion en se considèrent bon Catholique et rajoute au péché public la profanation du Très Saint Corps de Notre Seigneur Jésus Christ

  • Le correcteur du téléphone m'énerve ! C'est : pas d'accord avec le Pape et, et pas est ; c'est répandre et pas reprendre ;

  • une chose me trouble dans tous ces raisonnements : la dernière fois où je suis allé dans la cathédrale de Lausanne, il t avait une exposition sur la réforme liturgique catholique; les Protestants ont adoré Paul VI, et maintenant celui-ci est canonisé

  • Theofrede : déjà Saint Pie X parlé de ces clercs modernistes qui je pense ont joué un sale jeu lors du Concile et certains évêques du même concile ont été nommé déjà en 1920 mais jamais ça nous viendrait à l'esprit de blâmer ces Papes ci car ils y été pour rien.. Un exemple : le Cardinal de Vienne, au moment des règnes de Saint Jean Paul II et de Benoît XVI avait me semble t'il toutes les qualités de l'évêque conservateur et aujourd'hui sous François ce même Évêque que Benoît a nommé Cardinal n'hésite même plus à organiser et participer des concerts sacrilège dans sa Cathédrale ! Alors que c'est il passé ?? Comment des Évêques qui célèbrent la FERM, suivent scrupuleusement le Missel et ses rubriques, alors que quand ces mêmes Évêques célèbrent la FORM , ils la saccage en improvisation et abus de toutes sortes, que se passe-t-il dans la tête de nos Pasteurs ??? Pour être honnête je trouve que la Forme Extraordinaire du Rite Romain sur tous les points de vue tant théologique que doctrinal est irréprochable, mais l'honnêteté me pousse à reconnaître que la Forme Ordinaire mise en œuvre par la communauté Saint Martin ou les communautés liées à Solesmes est sommes toutes autant Catholique. Et si les Évêques montraient l'exemple en offrant la Sainte Messe correctement dans la Forme Ordinaire nous n'en serions pas là !! Je crois sincèrement à cette vision qu'a eu Léon XIII ou il a vu Notre Seigneur permettre à l'ange déchu de tenter pendant 100 ans de détruire l'Eglise et Notre Seigneur le mettre en garde qu'Il sera toujours là pour la protéger.. La question est combien de temps tout cela va encore durer ? Seul DIEU le sait

  • Bonjour,

    D'une part, François fait ce qu'il faut pour ne pas se faire virer : il ne veut pas finir comme son prédécesseur, qui a fini par succomber, non seulement du fait de pressions internes, mais aussi à causes de pressions externes, notamment financières et judiciaires internationales, qui ont commencé à peser sur lui dès l'année 2011.

    D'autre part, la stratégie de François consiste à faire allégeance à certaines conceptions à la mode, qui ne sont pas avant tout les siennes, mais qui sont avant tout celles des financeurs, des promoteurs et des serviteurs d'une partie de la mentalité dominante, plus partisane qu'opposée à l'écolo-gauchisme, à l'égalitarisme entre les diverses religions, à l'homosexualisme, à l'immigrationnisme, voire à l'égalitarisme en matière morale.

    Par ailleurs, il est tout à fait probable que le fond de cette stratégie d'allégeance correspond aux convictions personnelles et à l'entendement de l'actuel évêque de Rome, et que la forme donnée à cette stratégie d'allégeance, dans le cadre de sa couverture médiatique, correspond à la conduite personnelle et au tempérament du chef de file des inclusifs.

    Il est d'ailleurs préférable, sous l'angle de l'efficacité opérationnelle, que François ne soit pas en contradiction, mais, au contraire, adhère sincèrement, ou adhère volontiers, d'une part au positionnement auquel il fait fréquemment allégeance, d'autre part à la couverture médiatique qu'il accepte, dont il bénéfice, à laquelle il se prête, ou qu'il sollicite.

    En effet, s'il existait un décalage flagrant et fréquent entre François en tant qu'acteur, François en tant que porteur de son positionnement, et François en tant que porté par sa médiatisation, ce décalage serait contre-productif, serait perçu d'une manière négative, au préjudice de la réception de l'acteur, de son style et de ses thèmes, et provoquerait, pour le dire ainsi, une diminution du "taux de pénétration" de François, de sa médiatisation et de son positionnement, à l'intérieur de l'esprit public.

    Bonne journée.

    B Y

Écrire un commentaire

Optionnel