Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Routine

La Commission européenne a annoncé hier qu’elle avait ouvert une procédure d'infraction contre la Hongrie pour « application incorrecte de la législation de l'UE en matière d'asile ». On en est pour l’heure à la « mise en demeure ». Le gouvernement hongrois a deux mois pour répondre. A défaut d’une réponse il y aura un « avis motivé » de la Commission, et si la Hongrie ne se couche pas ce sera la saisine de la Cour de justice de l’UE.

*

La Commission européenne a donné hier deux mois à la Pologne pour se conformer à sa demande d'abroger une loi qui « nuit à l'indépendance de la justice » La loi, de décembre dernier, empêche les juges polonais de renvoyer certaines questions à la Cour de Justice de l'UE à Luxembourg pour avis.

Le même jour, la Commission a menacé la Pologne de poursuites judiciaires si elle ne se conformait pas à une décision de justice de l'UE de supprimer une chambre disciplinaire judiciaire qui ne lui plaît pas.

*

Les chiens aboient, la caravane passe.

Commentaires

  • Combien d'attentats islamistes en Hongrie, de crimes commis par des immigrés?

  • C'est justement cela qui est scandaleux. C'est une rupture d'égalité. Les Hongrois doivent eux aussi ouvrir leurs frontières, parce qu'ils ont le droit eux aussi à des attentats, qui permettent aux gouvernants de dire aux gouvernés qu'ils les protègent...

  • L'innénarrable P. Christian Delorme sur France info: "ceux qui ont peur [après Nice et Lyon], ce sont les musulmans : ils ont peur des représailles. Des policiers devant les églises? mais il faut savoir que nos frères musulmans ont eu ça, eux aussi."

  • Ce qui est effrayant c est l acharnement des instances bruxelloises sur des petites nations marginales et peu dangereuses...

Écrire un commentaire

Optionnel