Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La dictature s’étend

Le Professeur Christian Perronne, chef du service des maladies infectieuses de l'hôpital de Garches, a été démis de ses fonctions de vice-président de la Fédération française contre les maladies vectorielles à tiques (FFMVT) et de président de son conseil scientifique, suite à des propos tenus sur Sud Radio.

Il avait dit que les tests PCR produisent une majorité de faux positifs créant ainsi des « millions de faux cas » de Covid-19, en raison d'un trop grand nombre de cycles d'amplification. Or c’est très précisément ce que disait l’inventeur des tests PCR, Kary Mullis : en multipliant les cycles tout le monde est positif à tout…

Je découvre à cette occasion que le tweet où on le voyait le dire vient d’être censuré…

Un tweet du Dr Scott Atlas, conseiller à la Maison Blanche sur la « crise sanitaire », a également été supprimé par Twitter. Parce qu’il remettait en cause l’efficacité du masque. Or il ne faisait que donner des références à des autorités, notamment à l’OMS qui dans son texte de juin dernier ne recommandait pas la généralisation du port du masque.

Commentaires

  • "La Vérité est une menace pour tout pouvoir basé sur le mensonge"
    Le professeur Perronne gêne beaucoup la sécu qui refuse de prendre la mesure des infections par les tiques (borreliose et autres) qui explosent en Europe. Tiques contaminées par un labo de recherches militaire américain près de la petite ville de Lyme. Encore un scandale des satanistes médicaux.
    Si vous êtes atteint de la maladie de Lyme, pour la sécu, c'est dans votre tête.

  • Selon le site Benoît et moi (Covid, l'anomalie allemande, synthèse d'un article de Maurizio Blondet), la France utiliserait les tests PCR avec 35 cycles d'amplification, ce qui est déjà considérable. Cette affirmation, toutefois, ne se trouve pas chez Blondet. Perronne, invité récemment sur France 3 (Dimanche en politique), parle de 45 cycles pour notre pays, ce qui fausserait complètement les tests.
    Au-delà de 33 cycles, selon le NYT, on ne détecte plus que des fragments de virus. Seules les personnes détectées positives à moins de 25 cycles seraient contagieuses. A titre de comparaison, l'Allemagne s'en tient à 25 cycles.
    On prive les Français des libertés privées et publiques les plus élémentaires, on ruine la Sécu et l'économie, on produit des attentats sous faux drapeau pour faire taire la dissidence, on se lance dans l'eugénisme à grande échelle et la surveillance généralisée. Bienvenue à Gattaca, dernière mouture, libérale, du bolchevisme. La Vierge l'avait annoncé à Fatima.

  • Pas de problème, le coronavirus, l'essayer c'est l'adopter. Un beau frère, une bonne cinquantaine, pas gros, à l'hôpital avec 60% de saturation d'oxygène dans le sang au lieu de 95 ou plus. Il rigole et trouve que tout cela est un complot liberticide. Un collègue, la quarantaine, à l'hôpital pour longtemps. Un curé de moins de quarante ans, un mois de coma. Tout va bien.
    Vous parlez des tests trop fiables, mais on pourrait aussi parler de tout ce qui est fait pour entraver la recherche sérieuse du virus.
    Etre pro-vie cela ne se divise pas selon les circonstances.

  • Pas de problème, le coronavirus, l'essayer c'est l'adopter. Un beau frère, une bonne cinquantaine, pas gros, à l'hôpital avec 60% de saturation d'oxygène dans le sang au lieu de 95 ou plus. Il rigole et trouve que tout cela est un complot liberticide. Un collègue, la quarantaine, à l'hôpital pour longtemps. Un curé de moins de quarante ans, un mois de coma. Tout va bien.
    Vous parlez des tests trop fiables, mais on pourrait aussi parler de tout ce qui est fait pour entraver la recherche sérieuse du virus.
    Etre pro-vie cela ne se divise pas selon les circonstances.

  • @Edmond
    Pas besoin de recherche sérieuse sur ce virus qui est parfaitement connu puique fabriqué à Wuhan, breveté en 2003, son génome parfaitement connu.
    Les amorces des tests PCR ne sont pas spécifiques au SARS-Cov-2 (tests achetés à la Chine) et on détecte les autres coronavirus inoffensifs, les H1N1 etc... N'importe quel rhume pour peu que nos dictateurs sanitaires utilisent un taux d'amplification supérieur à 25 donne une positivité au test. Et comme les virus sont des hôtes habituels de tout organisme, on peut être positif et en parfaite santé en poussant le taux d'amplification Il veulent trouver du covid-19 partout, ils le trouvent, c'est aussi simple que cela. Et on sanctionne des sommités médicales qui denoncent cette magouille? Pourquoi donc? Ne sommes nous pas en pays de liberté d'expression?.
    Vous feriez mieux de vous pencher sur la raison de "l'orage de cytokines" qui provoque les micro-embolies et pourqoui un bête antibiotique et l'hydrochloroquine empêchent cet "orage" .
    Et demandez-vous aussi pourquoi le Rivotril est de nouveau autorisé dans les EHPAD, mais pour cela il faut quelques neurones.

Écrire un commentaire

Optionnel