Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Toujours les mêmes…

Viktor Orbán a nommé András Zsolt Varga président de la Cour suprême. C’est un énorme scandale. Pourquoi ? Parce que Varga a été l’adjoint du procureur général qui est un proche d’Orban. Ben tiens. (La véritable information est que András Zsolt Varga, docteur en droit, spécialisé en droit constitutionnel et administratif, procureur général honoraire, ancien doyen de la faculté de droit de l’université catholique Pázmány, a été élu président de la Cour suprême par les deux tiers des députés.)

Les dirigeants polonais ont osé faire de Przemysław Czarnek, docteur en droit, professeur à la prestigieuse université catholique de Lublin, le nouveau ministre de l’Education et de la Science. C’est un scandale absolu. Pourquoi ? Parce que cet homme-là a osé dire, un jour : « Mettons fin à la discussion sur ces abominations LGBT, l’homosexualité, la bisexualité et les manifestations pour l’égalité. » Quel exemple pour les enfants…

Écrire un commentaire

Optionnel