Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ceausescu...

Commentaires

  • Il est temps de relire La Politique d'Aristote. La démocratie dégénère en tyrannie lorsque le bon plaisir du peuple est érigé en loi dans tous les domaines, tandis qu'on ruine l'autorité des magistrats et que sont détruits les corps intermédiaires et les liens d'amitié entre les citoyens, dont le nombre est élargi sans discrimination ni discernement. On abuse de l'ostracisme pour exclure les gêneurs.
    Qui ne voit que nous avons ou avons eu tout cela, et en même temps cette dérive oligarchique qui, par un autre biais, menace tout autant nos libertés ?
    Ajoutons pour finir (ce n'est pas d'Aristote), que moins un pouvoir est légitime, plus il est tyrannique. De qui un Macron est-il donc l'élu ?

  • On savait déjà que le masque et le confinement n'avaient aucun rapport avec le virus. Ils ne sont là que pour nous soumettre et vérifier quotidiennement notre degré de soumission.
    J'ai été très surpris d'entendre Jean-Marie Le Pen déclarer que le gouvernement avait sans doute des informations sur la recrudescence du virus, informations qui justifiaient le maintien et le renforcement des mesures dites sanitaires. Si nous étions en démocratie, ces informations, à supposer qu'elles existent, seraient publiées et soumises au débat.
    Mais je suppose que Jean-Marie Le Pen a d'autres raisons de s'exprimer ainsi. Peut-être ne souhaite-t-il pas prendre publiquement le contrepied de son horrible fille.

  • je suis surtout gêné par cette obsession qu'ont beaucoup ici au sujet du masque
    je pense que ce masque est l'arbre qui cache la forêt
    beaucoup plus dangereux, à mon avis, est le conseil de tout payer par carte bancaire
    c'est trés insidieux, mais lorsque l'habitude en sera prise, les autorités pourront en faire le seul moyen de paiement et supprimer pièces de monnaie et billets de banque, ce qui permettra aux autorités de controler la vie de tout le monde
    en plus, il pourra se flatter, en délégant ce pouvoir de contrôle aux banques, de lutter contre le chomage en créant des emplois : à l'époque du contrôle des changes, cela avait obligé celles-ci à créer un emploi et demi par guichet, mais la contrepartie était telle qu'elles ne s'en plaignaient pas

  • Plus dangereuses ont été la création de la Banque d'Angleterre en 1694, et celle de la FED en 1913, auxquelles on pourrait ajouter, pour la France, la loi Pompidou-Giscard-Rothschild de 1973. Monnaie virtuelle, économie virtuelle, épidémie virtuelle. Bientôt tous couchés, avec casques pour réalité augmentée et morphine en intraveineuse.
    Le pouvoir financier, s'il échappe aux Etats, finit par dicter aux Etats leur politique, et il est sans pitié pour les peuples.

  • j'aimerais qu'on m'explique le danger représenté par la création de la Banque d'Angleterre, et seulement elle, et les autres;
    la création de la monnaie virtuelle devenue seul moyen de paiement me semble nettement supérieur, justement en ce qu'il donne un pouvoir absolu aux banques qui seules peuvent savoir ce que font les gens
    le contrôle des changes,qui ne leur donnait ce pouvoir que sur les échanges entre états ou zones monétaires, leur en donnait déjà beaucoup, ce dont elles ne se plaignaient pas

  • Je vous accorde que la traçabilité de toutes nos transactions financières, sur fond de surveillance généralisée, renforce la dictature dans laquelle nous sommes déjà. En effet, les oligarques de la finance ont le pouvoir absolu. Ils tiennent les gouvernements, la presse, organisent coups d'Etat, guerres, révolutions colorées, invasion migratoire et génocides. C'est à se demander ce que la visibilité d'un gouvernement mondial inféodé pourrait leur apporter, à part des ennuis avec les peuples. C'est pourquoi je crois qu'ils ont pour projet une réduction drastique de la population humaine, comme l'annoncent les Georgia Guidestones, ce monument fort coûteux érigé à Elberton en 1980 sur commande d'un anonyme.
    Pour en revenir au masque, il est inutile, très gênant, assurément mauvais à la santé, et son port obligatoire constitue une atteinte flagrante à ces libertés dont on nous rebat les oreilles dès qu'il s'agit d'insulter le Christ et la Très Sainte Vierge dans des torchons ou des expositions d'art dégénéré, de distribuer la pilule contraceptive dans les écoles à des gamines de douze ans, d'encourager l'avortement, les manipulations génétiques, la création de chimères en laboratoire ou le "mariage" des homosexuels. Vraiment, le masque, après le confinement, c'est la cerise sur le gâteau, et que les gens acceptent de le porter est un révélateur éclatant de la connerie de nos contemporains.
    Ça m'aura au moins appris quelque chose concernant les Français, encore à se gargariser de leur révolution : des "veaux" (de Gaulle) qu'on amuse avec des "hochets" (Napoléon). A Berlin, la police n'ennuie personne ; mais bien obéissants, les Français. C'est peut-être pour ça que Dieu aimait la France, quand l'autorité méritait d'être respectée.

  • Incroyable aveux de Véran au Sénat le 24/09 :
    Ils ne cachent même plus qu’ils se foutent de notre gueule !

    « Les études montrent que le masque ne marche pas trop contre la grippe » (Olivier Véran)

    https://twitter.com/biobiobiobior/status/1309121442911522817

  • Il a de l'avenir cet petit Olivier Veran, pur produit de cette gauche bobo grenobloise qui depuis mai 1968 empoisonne la vie des petites gens. Ils ne sont élus que par ceux qui leur ressemblent, des petits dictateurs en herbe.

  • pourquoi limiter la nuisance de Grenoble à mai 1968 ?
    les Dauphinois ont été au point de départ de la R&volution et ne se sont jamais déjugés; Louis XVIII avait surnommé Grenoble Grelibre

  • Cher Théo, comment souvent vos sources d'information sont bancales: C'est Louis VIII qui a aboli par décret du 8 juillet 1814 tous les changements de noms de villes et communes comportant des termes "indésirables" pour les terroristes révolutionnaires le décret infâme du 17 octobre 1793 qui entre des milliers d'autres avait fait de Grenoble, Grelibre. Louis XVIII n'a donc par surnommé cette ville, mais restitué son nom antérieur.

  • Vous aurez corrigé de vous-même: Louis XVIII (avec les dates pas de confusion possible)

  • comme d'habitude, Dauphin, vous n'avez rien compris
    Grenoble ne s'est jamais appelée Grelibre que dans la bouche du roi Louis XVIII

  • je viens d'apprendre, grace au coronavirus, que les parents d'un mort doivent fournir la liste des gens qui assisteront à la messe de funérailles
    cette cérémonie est du genre de celles auxquelles on se rend sans invitation
    manifestement, personne ne le sait chez nos ministres et dans nos préfectures

    je savais déjà, à la suite de l'assassinat d'un officier supérieur des douanes, que personne, dans le cabinet de Charasse, ne savait ce qu'était le parvis d'une cathédrale; je complète ma collection

    cela me permet de souligner, alors qu'on pleure beaucoup sur les assassinats de policiers ou de gendarmes, que cela peut aussi arriver aux douaniers, que leur métier oblige parfois à contrer de trés gros intérêts financiers

  • A notre époque on n'assassine que des gens intègres, honnêtes et innocents. Les truands, trafiquants, assassins et autres terroristes ont la vie belle. (exception, quand des terroristes armés pourraient faire des déclarations gênantes, la police les truffe de plomb, alors qu'une balle dans la cuisse aurait fait l'affaire)
    Et nos ministres de la justice alias gardes-des-sots ont trouvé prétexte du virus pour lâcher dans la nature des dizaines de milliers de détenus. Confinement et répression pour le citoyen honnête, dé-confinement pour les bandits et assassins.

  • cela signifie-t-il, Dauphin, qu'à vos yeux les douaniers sont malhommêtes par nature ?
    je vous signale que le jour de l'attentat dont on juge actuellement les comparses, outre deux douanières qui étaient venues pour le spectacle, un autre a été abattu à Marseille dans l'exercice de ses fonctions, mais de lui personne n'a parlé

Écrire un commentaire

Optionnel