Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Saint Janvier et ses compagnons

La messe de saint Janvier et ses compagnons est la troisième du commun des martyrs, nommée d’après son introït : Salus autem. Au moyen âge cet introït était le plus souvent celui de la messe des martyrs Marc et Marcellin. Dans le sacramentaire grégorien c’était celui de la vigile de la fête de saint Denis et ses compagnons…

C’est une pièce claire et joyeuse qui manifeste le triomphe céleste des martyrs. La mélodie est perturbée sur tribulationis mais ce souvenir des tribulations terrestres n’empêche pas la paix céleste de s’installer à la fin même du mot.

Salus autem justórum a Dómino : et protéctor eórum est in témpore tribulatiónis.

Mais le salut des justes vient du Seigneur, et il est leur protecteur au temps de la tribulation.

chant_img-2.png

Commentaires

  • Le "miracle" a bien eu lieu ce jour, dans une cathédrale presque vide pour cause de covid. J'ai toujours eu des doutes quant au caractère surnaturel de ce phénomène idiot et surmédiatisé. Le fait qu'il se produise cette année n'est pas ce qui va les dissiper.
    Parlez-moi plutôt de Lanciano, ou des 230 hosties de Sienne, incorrompues depuis 1720 ! Ou de cette sainte Philomène que Dumas n'aimait pas !
    https://napoli.repubblica.it/cronaca/2020/09/19/news/san_gennaro-267815887/

  • Tiens je n'aurais pas pensé, Stavrolus, vous voir rejoindre les rangs des "zététiciens" et autres sceptiques au sujet de la liquéfaction du sang de St Janvier. Ces fumeux "scientifiques" avaient prétendu qu'une mixture chimique de leur cru pouvait passer de l'état solide à liquide en la secouant. Mais voilà, c'est très sensible à la température et à Gênes le phénomène se produit le 19 septembre, début mai (en 2021 ce sera le 1er) et 16 décembre à des températures très différentes, la cathédrale n'étant pas climatisée et très peu chauffée. Ces "super-scientifiques" avaient été invités à se présenter avec leur potion à ces trois dates et reproduire le miracle en même temps que celui de l'ampoule de sang séché. Evidemment dès qu'il s'agit de faire de la science expérimentale un peu risquée et en confrontation publique, ces anti-cléricaux sont aux abonnés absents. N'est pas faiseur de miracles qui veut.

  • Il y aurait beaucoup à vous répondre. Ce n'est pas un critère objectif, mais je veux qu'un miracle me touche, pour avoir besoin d'y croire. Cette cérémonie bisannuelle (si je ne m'abuse), au premier rang de laquelle doivent siéger des politicards corrompus et des parrains de la mafia, ne m'a jamais ému. Je crois aussi qu'il s'est passé de drôles de choses au moment de la courte occupation française.
    Ma foi dans les miracles n'est pas en cause, mais celui-là, très peu pour moi. Et puis, avec ce qui va nous tomber sur la figure incessamment, je doute que les Napolitains soient épargnés. Enfin, sait-on jamais...

  • Trois fois l'an donc. Mais c'est à Naples, pas à Gènes.

  • Exact, désolé pour l'erreur, bien sur Naples où la maffia est un peu plus active qu'à Gênes, mais sait-on jamais.
    Oui, votre critère n'est pas très objectif. Pensez aux Pharisiens qui n'étaient pas très touchés par les miracles de Jésus. Le miracle répétitif comme celui de Naples a une valeur en soi et ne dépend pas de la foi ou des péchés de ceux qui y assistent. D'ailleurs le clergé moderne ne parle pas de miracle, mais de fait inexpliqué, en "attendant" que la "science" l'explique. Pour l'instant zéro explication "scientifique" à part la guignolade des zététiciens reprise par Science et Vie (le Monde, Charlie Hebdo, Nature etc...) il y a quelques années. . Guignolade de pointure supérieure pour le Linceul de Turin.

  • on voit des politiciens corrompus partout, ou plutôt partout où on peut récolter des voix
    une de mes plus grandes surprises avait été de voir Jacques Barrot suivre pieusement la statue de la Vierge à la procession du 15 aout au Puy aprés le vote de la loi Veil, alors qu'on peut dire qu'il n'avait rien fait pour l'empécher
    lorsqu'on est un élu de la Haute-Loire, il est nécessaire de se montrer trés à droite

Écrire un commentaire

Optionnel