Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Enfin

La Cour suprême des Etats-Unis a annoncé cette nuit la mort de Ruth Bader Ginsburg, 87 ans, des suites d’un cancer du pancréas.

Cette acharnée de la culture de mort avait dit que son « souhait le plus fervent » était qu’elle « ne soit pas remplacée avant l’installation d’un nouveau président ».

C’est raté.

Il reste qu’il n’est pas certain que Donald Trump puisse nommer un nouveau juge à la Cour suprême avant l’élection : il ne reste que 45 jours. Au début du mois il a publié une liste de 21 noms de candidats, dont plusieurs vrais militants provie, mais c’est une liste pour son prochain mandat. D’autant qu’il faut organiser l’audition devant le Sénat.

Toutefois le chef de la majorité du Sénat Mitch McConnell a rappelé qu'il avait promis que si un siège devenait vacant avant l’élection présidentielle il y pourvoirait. Et il affirme que si Donald Trump nomme un candidat avant le 3 novembre il organisera la séance.

Reste de toute façon à espérer que Donald Trump soit réélu. Et à prier pour cela. Comme le dit le cardinal Müller, « il est préférable de voter pour un bon protestant que pour un mauvais catholique. Nous devons juger selon ce qu’ils font et pas seulement selon ce qu’ils disent. C’est le critère biblique. Regardez leurs fruits. »

La dernière nouvelle en date est que les Etats-Unis viennent de refuser de voter la résolution de l’ONU sur l’épidémie de covid-19 à cause de la référence à la « santé sexuelle et reproductive ». « Nous n’acceptons pas des références à la santé sexuelle et reproductive, qui permet de légitimer l’avortement comme un soin de santé, a expliqué le diplomate Jason Mack. Il n’existe pas de droit international à l’avortement, et aucun devoir pour un Etat de financer ou faciliter l’avortement. »

Commentaires

  • "Cette acharnée de la culture de mort avait dit que son « souhait le plus fervent » était qu’elle « ne soit pas remplacée avant l’installation d’un nouveau président ».

    C’est raté."

    Elle doit donc être avec les anges déçus.

  • Elle était déjà morte spirituellement depuis très longtemps, Talmud et cabbale aidant.
    Et la culture de mort n'est jamais qu'une guerre à mort contre la création de la part de ceux qui refusent l'amour de Dieu.
    Aujourd'hui, elle sait ce qu'il en coûte de le refuser.

  • Malheureusement ça semble très mal parti pour Trump...

  • Je ne dis pas comme vous. Les BLM non plus au reste. Car leur acharnement à détruire en écœurent plus d'un qui de guerre las[se} -c'est le cas de le dire- offriront leur voix à l'actuel POTUS, Donald J. Trump. Pour le plus grand bien de leur pays. Et d'ailleurs pas que!

  • ce serait si bien de parler français sur ce blog
    c'est quoi, un BLM

  • "reste à espérer que Donald Trump SERA réélu".

    ce n'est pas un voeu, c'est notre espérance.

  • Les projets mondialistes s'accommoderont très bien de la réélection de Trump ou de l'élection de n'importe qui d'autre, puisque les gouvernants de tous les pays ne sont en poste que par la volonté d'un certain lobby qu'il est interdit de nommer et qui tient les finances, donc le pouvoir réel. Le synchronisme planétaire du covid-19 devrait nous ouvrir les yeux et nous inciter à mettre notre espérance dans d'autres événements qu'une mascarade électorale.
    C'est bien d'avoir quelqu'un à qui faire confiance à la tête d'un état, mais ne nous trompons pas de héros.
    L'affaire de la Cour Suprême sera un test: si l'arrêt Roe versus Wade saute, ce sera un signe d'espoir. Mais vous verrez qu'il ne sautera pas, même Trump réélu, comme la loi Veil ne sautera pas. Ce n'est pas le Christ Roi qui règne sur le monde, même s'il règne dans quelques coeurs.

  • « Aimez vos ennemis, priez pour ceux qui vous persécutent ». Quoi qu’il en soit, elle se trouve aujourd’hui devant son Créateur.

  • @ Dauphin

    Ce n'est pas le Christ Roi qui règne sur le monde, même s'il règne dans quelques coeurs.

    Relisons et diffusons Quas Primas !
    Revenons aux fondamentaux !

  • C'est ce qui distingue Pie XI de l'hurluberlu actuel. Ils ont en commun une ligne politique désastreuse, mais le premier défendait la doctrine.

  • Faut dire que Trump est un sacré caillou dans la chaussure de ces gens qui redoublent d'ardeur pour le voir partir. Je suis très curieux de voir leur comportement après sa réélection.

  • On a vraiment l'impression d'un enjeu énorme, civilisationnel, sur cette formalité éléctorale d'outre-atlantique, est-ce réel ou parce que vraiment nous sommes dans une hystérie à fleur de peau??

  • "Jamais tant de gens n'ont dû autant à si peu » ce que disait Winston Churchill pendant la guerre est tellement vrai en ce moment.
    Le tour de l'avenir du monde dépend vraiment de la réélection de Trump, domaine ethique, géopolitique, la séquence COVID...
    Son récent coup de maître dans le dialogue israelo-saoudien est une réussite, on est vite passé à autre chose, alors que si ça avait été Obama, ce sinistre va-t-en-guerre, ce serait le ballet des thuriféraires

  • normal : Obama est un produit du système
    sans doute musulman, puisqu'il a pu proclamer qu'il est fils de musulman et que s'il ne l'était pas il serait un apostat que tout bon musulman devrait mettre à mort
    titulaire d'un prix Nobel de la Paix alors qu'il vebait d'être
    élu et que personne ne le connaissait; il s'est d'ailleurs montré trés belliqueux

  • Tiens, curieux, elle n'a pas été comptabilisée dans les morts par covid-19? Pourtant c'est la règle chez nos dictateurs sanitaires de compter tous les décès dans la rubrique pré-remplie "covid-19", le médecin n'a qu'à signer.

  • ce n'est pas forcément une règle américaine

Écrire un commentaire

Optionnel