Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Virtuoses au Panthéon

Ne m’étant jamais particulièrement intéressé aux institutions romaines (je sais, c’est très mal), j’en découvre une intitulée « Insigne Académie pontificale des Beaux-Arts et des Lettres des Virtuoses au Panthéon », ou selon son ancien titre « Congrégation des Virtuoses au Panthéon ». Elle a été fondée en 1542, est devenue pontificale en 1861 et académie en 1928.

Elle est censée regrouper les artistes les plus éminents (tous « virtuoses » dans leur spécialité), 50 « virtuoses », divisés en 5 classes.

Je la découvre parce que le pape vient d’y nommer un Français, l’architecte Jean-Marie Duthilleul.

L’homme est connu pour pondre des gares de chemin de fer partout dans le monde. La plupart des nouvelles gares françaises semblent être de lui. Certaines ne sont pas laides (notamment celle de… Wuhan), mais quand il entreprend de construire une église c’est une horreur. Voyez l’église Saint-François de Molitor, sorte de cageot de luxe (puisqu’en marbre), « nef » totalement désorientée puisqu’en rond autour de l’autel, au point même que le célébrant tourne carrément le dos à la croix… (D’où la promotion ?)

Commentaires

  • J'ai horreur des églises rondes, il y en a une (ancienne) dans mon département, non loin de chez moi, j'y suis allée une fois.
    L'impression désagréable d'être dévisagée durant toute la messe par le demi cercle en face.

Écrire un commentaire

Optionnel