Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En Syrie

Screenshot_2020-09-17 Ora pro Siria.png

L’Etat syrien a officiellement restitué aux Franciscains la propriété de l’ancien Collège de Terre Sainte d’Alep. C’était une école secondaire réputée. Lorsque les écoles furent nationalisées, les Franciscains purent rester mais le lycée devint un « Centre éducatif chrétien », un patronage. Depuis le début de la guerre en Syrie, c’est surtout devenu un lieu d’accueil pour des familles et des enfants. Le 23 décembre dernier, Bachar al Assad avait été reçu par les Franciscains de Terre Sainte qui lui avaient demandé la restitution de cette école.

Bref, le fils Assad a rendu ce que papa Assad avait pris…

Commentaires

  • Merci cher Yves de rappeler à cette occasion que le régime de Hafez el Assad fut particulièrement autoritaire, nationaliste ...et accessoirement allié de l'URSS !

  • Et rajoutez: Hafez allié d'Israël pour occuper le Liban et liquider les chrétiens, les Palestiniens n'ayant pas réussi le boulot. Le fils n'ayant pas pris les mêmes options que le père, "on" lui a collé dans les pattes les terroristes financés par les occidentaux et les Turcs par dessus le marché. Avec pour effet de liquider au passage quelques chrétiens syriens. Heureusement que les Russes étaient là.

  • Hafez el-Assad est intervenu au Liban à l'appel des milices chrétiennes. Dans son pays, la Syrie, il a mené une politique visant à réconcilier les trois principales communautés religieuses. Non seulement, il n'a pas persécuté les chrétiens, mais il leur a confié des responsabilités dans la haute fonction publique. Il a restitué à la bourgeoisie chrétienne une partie de ses biens nationalisés. Il a fait restaurer de nombreux lieux de culte et a laissé l'enseignement chrétien se développer. Les églises chrétiennes de Syrie ont fait sonner le glas et prier pour l'âme du défunt el-Assad en l'an 2000.
    Roger défend les thèses du MOSSAD et de Tsahal, qui sont les vrais persécuteurs des chrétiens au Proche-Orient.

  • Stavrolus est jeune et ignore tout du nationalisme arabe et de la guerre froide qui a vu Syriens et soviétiques travailler main dans la main contre nous et nos amis (allant jusqu'à à assassiner un ambassadeur dr France et plus de 50 soldats français).

  • Roger semble ignorer que le nationalisme arabe est en grande partie d'origine chrétienne
    quant aux crimes dont il parle, ne sont-ils pas plutôt le fait de palestiniens ?
    son tort principal est sans doute de vouloir voir le Proche Orient avec des lunettes d'européen

  • Roger semble ignorer que le nationalisme arabe est en grande partie d'origine chrétienne
    quant aux crimes dont il parle, ne sont-ils pas plutôt le fait de palestiniens ?
    son tort principal est sans doute de vouloir voir le Proche Orient avec des lunettes d'européen

  • "la guerre froide qui a vu Syriens et soviétiques travailler main dans la main contre nous et nos amis."
    L'impasse du non-alignement au temps de la guerre froide pour ces pays du Proche-Orient, le sort que leur avaient réservé nos "amis" israélo-anglo-amerloques, les millions de civils arabes assassinés depuis 2001 au nom du Nouvel Ordre Mondial, les soi-disant "printemps" arabes et la tragique destinée de la France et des pays européens aujourd'hui gouvernés par des marionnettes esclaves de l'oligarchie et des lobbies pharmaceutiques montrent à l'évidence qu'Hafez el-Assad avait fait le bon choix à l'époque.
    Mais son fils Bachar est encore un cran au-dessus dans le courage viril et le génie politique. C'est autre chose que les sous-merdes qui nous dirigent depuis 50 ans.

  • Le Liban a été le théâtre des intérêts anti-chrétiens. Si en 1976 la Syrie est intervenue sous mandat arabe pour s'interposer dans la guerre imposée par l'OLP contre les chrétiens, dès 1978, la Syrie prit position pour l'OLP contre les chrétiens maronites. La Syrie est restée jusqu'en 2005.
    @Stavrolus 9h31: vous parlez de l'action du fils en Syrie, pas du père au Liban.
    Israël a joué la carte du chaos et ses services secrets ont été soupçonnés dans de nombreux attentats et assassinats, tout comme les services secrets syriens et américains.
    Le fil conducteur est toujours l'éradication du christianisme de la surface de la Terre.
    Et le "naïf" Bergoglio (je vise Roger) y participe activement, tout au moins en Chine. Bergoglio qui a naïvement liquidé les Franciscains de l'Immaculée, soutenu naïvement Mc Carrick, Sosa et Paglia, soutenu naïvement les immigrationnistes islamophiles, les malthusiens écolo-terroristes, les panthéistes amazoniens. Tout cela fait une grande montagne de "naïveté".

  • Dauphin a écrit : "@Stavrolus 9h31: vous parlez de l'action du fils en Syrie, pas du père au Liban."
    Mes posts sont clairs. Quand je parle du père, je le nomme, et quand je parle du fils, je le nomme.

  • n'êtes-vous pas vous aussi trop naïf, en chaussant des lunettes d'occidental pour parler du Proche Orient ?
    un ami de mes parents, juif, fonctionnaire international, ancien militaire britannique en Palestine, disait des proche-orientaux et de leur politique : ce sont des affaires de marchands de tapis auxquelles nous ne comprendrons jamais rien
    c'est lui qui m'a appris, par exemple, que lorsque Israël a envahi le Liban, son avant-garde était commandée par des officiers druses qui étaient par ailleurs les vassaux de Joumblatt, chef des anti-israëliens; et tout s'est bien passé !
    en revanche, lorsque les premiers légionnaires français sont arrivés dans le port de Beyrouth, les Israëliens les ont accueillis avec un tel mépris et une telle morgue, que leurs officiers ont eu beaucoup de mal à éviter un incident (entre alliés)

  • "juif, fonctionnaire international, ancien militaire britannique en Palestine"
    C'est l'exacte description d'un marchand de tapis qui a réussi.

  • Rappelons à tous qu'au Liban les maronites étaient alliés aux Israéliens pendant la guerre civile...sans cela le pays du Cèdre aurait été entièrement été sous contrôle syrien (et indirectement soviétique).

    Ce sont d ailleurs les Syriens et leurs alliés palestiniens qui sont responsables de l assassinat de Béchir Gemayel en 1982.

    Tous les jeunes catholiques traditionnels de l l'epoque s'en souviennent. Ils soutenaient tous les maronites.

  • Roger ne semble pas être un oriental subtil
    tous les clans maronites n'étaient pas d'accord, et j'ai rencontré à l'époque de jeunes maronites qui avaient fait le coup de feu dans les rangs que Le Monde appelait palestino-progressistes
    d'autre part, on sait trés bien par qui a été assassiné Béchir Gemayel : par un chrétien libanais membre du parti national social (dit aussiu parti populaire syrien) qui devait être le seul parti national-socialiste autorisé dans le monde et qui faisait partie de la coalition "palestino-progressiste" (généralement chrétiens, ils étaient partisans de la création d'un grand Reich syrien composé de la Syrie, du Liban, de la Palestine et de Chypre, peut-être aussi de l'Irak et de la Turquie au sud du Taurus; leur fondateur avait été fusillé par la France à l'époque du mandat)

  • vous connaissez beaucoup d'anciens militaires britanniques juifs en Palestine ?
    il avait d'ailleurs une autre particularité : parachuté en Normandie derrière les lignes allemandes, le jour du débarquement, il avait d'excellentes histoires à raconter sur les résistants locaux
    quant à savoir s'il avait réussi, tout dépend de ce que vous appelez réussite; il était originaire de Roumanie où l'imprimerie familiale a été nationalisée par les communistes; médecin, il avait travaillé en Afrique noire jusqu'aux indépendances, puis s'était réfugié à l'OMS; là, sans doute, son origine juive avait joué, mais dans les deux sens : il avait été expulsé du pays arabe où il avait été nommé, mais il avait réussi à faire sortir ses parents de Roumanie; en revanche, sa belle-soeur auvergnate mariée à un roumain n'a pu en sortir qu'une fois, ce qui lui avait permis de s'extasier devant les vitrines de la petite ville auvergnate dont elle était originaire, mais avec interdiction de ramener en Roumanie quoi que ce soit de ce qu'elle aurait pu y acheter, par exemple les vêtements occidentaux dont l'avait équipés sa famille dès son arrivée en France
    pouvez-vous me dire quelle est l'importance du tapis dans l'économie roumaine ?

  • Comme vous ne l'ignorez pas, marchand de tapis, c'est une image, qui peut faire allusion à la lésine, au mercantilisme sordide, aux banquiers pratiquant le prêt à taux d'intérêt ruineux pour l'emprunteur.
    En ce sens, on pourrait dire de la City de Londres, où il n'y a pas que des Auvergnats, qu'elle constitue un vaste consortium de marchands de tapis. Nous avons eu tort de leur laisser le pouvoir financier, car aujourd'hui ils veulent notre peau.

  • peut-être, mais je ne vois pas en quoi la carrière d'un médecin rentre dans votre description
    le médecin en question a donc fait une longue carrière en Afrique noire, peut-être avec un statut voisin de celui d'un fonctionnaire français, jusqu'aux indépendances, comme je vous l'ai dit
    il a ramené aussi de bons souvenirs de celles-ci
    plus intéressant, quand on a "découvert" le SIDA, il a reconnu une maladie qu'il avait essayé de soigner (il travaillait dans une partie pas encore musulmane de l'Afrique noire donc sans doute en forêt vierge) ; on est donc loin des laboratoires de la CIA

Écrire un commentaire

Optionnel