Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vigile de l’Assomption

Du 1er au 14 août les byzantins observent le Carême de la Mère de Dieu, et chaque jour (sauf à la Transfiguration) est chanté l'office de la Paraklisis. Voici les louanges de la Mère de Dieu (Mégalinaires) vers la fin de l’office, à Palazzo Adriano (Sicile), le 5 août dernier (Eglise grecque-catholique italo-albanaise).

Ἄξιόν ἐστιν ὡς ἀληθῶς, μακαρίζειν σε τὴν Θεοτόκον, τὴν ἀειμακάριστον καὶ παναμώμητον, καὶ Μητέρα τοῦ Θεοῦ ἡμῶν.

Il est vraiment digne de te bénir, ô Mère de Dieu, toujours bienheureuse et tout-immaculée, et Mère de notre Dieu.

Τὴν τιμιωτέραν τῶν Χερουβείμ, καὶ ἐνδοξοτέραν ἀσυγκρίτως τῶν Σεραφείμ, τὴν ἀδιαφθόρως Θεὸν Λόγον τεκοῦσαν, τὴν ὄντως Θεοτόκον, σὲ μεγαλύνομεν.

Toi plus vénérable que les Chérubins et plus glorieuse incomparablement que les Séraphins, qui sans tache enfantas Dieu le Verbe, toi véritablement la Mère de Dieu, nous t’exaltons.

Τὴν ὑψηλοτέραν τῶν οὐρανῶν, καὶ καθαρωτέραν λαμπηδόνων ἡλιακῶν, τὴν λυτρωσαμένην ἡμᾶς ἐκ τῆς κατάρας, τὴν Δέσποιναν τοῦ κόσμου, ὕμνοις τιμήσωμεν.

Tu es plus haute que les cieux et plus pure que les rayons du soleil ; tu nous délivres de la malédiction : Reine du monde, par nos hymnes nous te magnifions.

Ἀπὸ τῶν πολλῶν μου ἁμαρτιῶν, ἀσθενεῖ τὸ σῶμα, ἀσθενεῖ μου καὶ ἡ ψυχή, πρὸς σὲ καταφεύγω τὴν Κεχαριτωμένην, ἐλπὶς ἀπηλπισμένων, σύ μοι βοήθησον.

À cause du grand nombre de mes péchés, je suis sans force d’âme et de corps ; Pleine de grâce, vers toi j’accours : viens à mon aide, toi l’espérance des sans-espoir.

Δέσποινα καὶ μήτηρ τοῦ Λυτρωτοῦ, δέξαι παρακλήσεις, ἀναξίων σῶν ἱκετῶν, ἵνα μεσιτεύσῃς πρὸς τὸν ἐκ σοῦ τεχθέντα. Ὦ Δέσποινα τοῦ κόσμου γενοῦ μεσίτρια.

Mère souveraine du Rédempteur, agrée la prière de tes indignes serviteurs ; sois notre médiatrice devant ton Fils ; Reine du monde, plaide en notre faveur.

Ψάλλομεν προθύμως σοι τὴν ᾠδήν, νῦν τῇ πανυμνήτῳ, Θεοτόκῳ χαρμονικῶς, μετὰ τοῦ Προδρόμου, καὶ πάντων τῶν Ἁγίων, δυσώπει, Θεοτόκε, τοῦ οἰκτειρῆσαι ἡμᾶς.

Avec ardeur chantons, de tout notre art, louange à la Toute-digne de nos chants ; avec le Précurseur et tous les Saints, Mère de Dieu, prie le Seigneur de nous prendre en pitié.

Ἄλαλα τὰ χείλη τῶν ἀσεβῶν, τῶν μὴ προσκυνούντων, τὴν εἰκόνα σου τὴν σεπτήν, τὴν ἱστορηθεῖσαν, ὑπὸ τοῦ ἀποστόλου, Λουκᾶ ἱερωτάτου, τὴν Ὁδηγήτριαν.

Que se taisent les lèvres impies qui ne vénèrent pas ton image sacrée, l’icône de Celle-qui-montre-le-Chemin, œuvre de l’apôtre saint Luc.

Πᾶσαι τῶν Ἀγγέλων αἱ στρατιαί, Πρόδρομε Κυρίου, Ἀποστόλων ἡ δωδεκάς, οἱ Ἅγιοι Πάντες, μετὰ τῆς Θεοτόκου, ποιήσατε πρεσβείαν, εἰς τὸ σωθῆναι ἡμᾶς.

Que tous les Anges dans le ciel, le Précurseur du Seigneur, les Apôtres et tous les Saints avec la Mère de Dieu intercèdent pour notre salut.

Écrire un commentaire

Optionnel