Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Deux religions antagonistes

Il y a un conflit en Ecosse entre les deux principales religions du pays : l’athéisme et l’islam.

La controverse a pour objet la nouvelle loi « contre la haine » préparée par le ministre de la Justice, Humza Yousaf, et qui se trouve au Parlement depuis avril.

Une vingtaine de personnalités du monde de la culture et du spectacle, avec en figure de proue Rowan Atkinson (Mr Bean) ont publié une lettre manifestant leur inquiétude quant aux conséquences de cette loi sur la liberté d’expression, et particulièrement de « critiquer les croyances religieuses ».

C’est que la lettre est « coordonnée » par la « Société humaniste d’Ecosse », organisation qui milite pour l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, etc., mais d’abord pour l’athéisme pur et dur. Et ce n’est pas un groupuscule : elle se vante d’organiser davantage de mariages que l’organisation calviniste appelée « Eglise d’Ecosse ». Il est vrai que l’Eglise d’Ecosse ne représente plus rien, mais quand même…

D’un côté on a donc un ministre de la Justice qui est un militant islamiste, qui veut une loi dont le principal non-dit est qu’elle est destinée à empêcher toute critique de l’islam ; de l’autre on a les athéistes qui ne veulent pas d’une loi dont le principal non-dit, pour eux, est qu’elle empêcherait éventuellement de critiquer l’islam, mais aussi et surtout ce qui reste de la religion chrétienne.

Les évêques catholiques se sont manifestés, le 29 juillet, exprimant leur inquiétude quant à la « liberté d’expression et de conscience », et soulignant que certains enseignements de l’Eglise tomberaient sous le coup de cette loi. Mais ils sont les représentants d’une minorité négligeable et universellement méprisée.

Quant à la dite Eglise d’Ecosse, elle ne s’est manifestée que par l’unique voix de la « première femme évêque » d’Ecosse, et comme l’Eglise d’Ecosse fait partie de l’Establishment elle est d’accord avec la loi, à condition qu’elle soit « très claire quant à ce qui peut être dit ou ne peut pas être dit aux gens et par les gens dans les communautés de croyants ». Sic.

Commentaires

  • Rowan Atkinson est pourtant anglais et anglican, avec un humour qui fleure bon le catholicisme. Voir ce sketch très drôle et très correct :
    https://www.youtube.com/watch?v=6HJubWBEHWc
    L'argent flétrit tout.

  • Bon, c'est quand même pas Benny Hill, mais ça vole pas bien haut.
    Je préfère quand même ça question humour anglais qui vole pas haut.
    https://www.youtube.com/watch?v=bDDrKuJ76AM
    https://www.youtube.com/watch?v=f-0DKh9uFHM
    https://www.youtube.com/watch?v=p0oremW6dsc

  • Si je puis me permettre, excellente présentation de la situation.
    C'est sûr, que même hors de la néfaste UE, le RU (et notamment l'Ecosse dans ce cas particulier), est loin d'être sorti de la situation désastreuse dans laquelle ses élites d'hier et d'aujourd'hui l'ont mis.
    Mais l'on a toujours tendance en France à dire que les autres font mieux et notamment outre-Manche.

  • de qui parlez-vous exactement ?
    il existe deux Eglise d'Ecosse :
    - une, anglicane, qui ne représente pas grand chose, mais doit-être celle de l'épiscopesse que vous citez
    - une, presbytérienne, qui est censée être la religion nationale, et n'a pas d'évêques
    sur le plan de la Foi, elles sont toutes les deux calvinistes et ne diffèrent que par leur histoire et leur organisation
    curieusement, la reine, chef de la communion anglicane, serait simple membre de l'église presbytérienne

  • En France, c'est pourtant la seule religion catholique qui subit les attaques de tout ordre, et jamais la religion musulmane. Aussi, une loi contre le blasphème servirait très vite à s'en prendre aux catholiques.

Écrire un commentaire

Optionnel