Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Kamala Harris

Sans surprise, Joe Biden a « choisi » comme co-listier une femme, (plus ou moins) noire, grande figure de la gauche américaine : Kamala Harris.

Elle s’était présentée aux primaires démocrates, puis avait abandonné soi-disant parce qu’elle « n’est pas milliardaire » et n’avait donc pas les moyens de continuer. En réalité elle était à 4,3% dans les sondages.

Kamala Harris est une fanatique de l’avortement. Elle est de ceux qui veulent mettre l’arrêt Roe contre Wade dans la loi fédérale afin d’empêcher les Etats de faire voter des lois restreignant l’avortement, et quand elle était procureur général de Californie elle était le chef de la persécution judiciaire de ceux qui avaient prouvé par des vidéos cachées que le Planning familial vendait des fœtus par morceaux. C’était au moment aussi de sa campagne pour être élue sénatrice des Etats-Unis, campagne financée notamment par… le Planning familial.

Commentaires

  • Une copine d'Obama, c'est tout dire et une arriviste sans scrupules.

  • nous verrons bien ce que ça donnera
    elle est déjà un parfait exemple du concept de race chez les Américains : elle serait noire; il faut être Américain pour s'en rendre compte, et ils emmerdent l'univers entier avec leurs histoires de race
    en ce qui me concerne, j'ai deux nièces blondes aux yeux bleus qui seraient noires pour un américain : elles descendent de Joseph de Villèle, dont la femme n'était pas tout à fait blanche; selon l'usage américain, mes nièces sont donc des négresses; on trouve ridicule le concept de limpieza de sangre qui a tellement nui à l'Espagne,mais ces bons Américains le reconstruisent chez eux, et l'exportent même, comme nous l'apprend l'actualité

  • Encore une de ces passionnantes données autobiographiques, que vous aurez oubliée si quelqu'un s'avise un jour de vous la rappeler.

  • certains feraient bien d'ouvrir un dictionnaire et de voir ce que signifie "autobiographie"
    il est vrai qu'on peut pardonner beaucoup à un malheureux rongé par la maladie qu'il a attrapée dans un BMC dont la médecine n'a pas réussi à le délivrer

  • Vous devez vous souvenir de ce BMC. C'était celui de votre régiment, et vous étiez presque aussi sexy en mère maquerelle perruquée que les jolies noires de 19 à 45 ans proposées à l'étalage.

  • c'est plus drole que Le Horla et ça en dit beaucoup plus sur l'état de ce pauvre homme; il est vrai que l'âge joue peut-être aussi : ses BMC chéris ont disparu il y a plus de cinquante ans, et, comme il a du s'y faire dépuceler autour de vingt ans, on doit penser qu'il a au moins l'ùâge auquel les évêques sont tenus de démissionner
    sa vision du BMC ressemble geaucoup au paradis de Mohamed revu par Toulouse-Lautrec, encore que je pense que l'armée française n'ait jamais eu les moyens d'aller chercher des négresses pour les faire travailler chez ses tirailleurs nord-africains, qui en sont parait-il friands, à cinq douros la passe et l'anisette au prix coutant; il ne faut donc pas retirer aux tréponèmes une partie de leur action

  • Pourquoi les Démocrates se satisfont-ils d'avoir pour candidat un pédomane presque sénile, flanqué d'une idéologue aussi charismatique qu'un jambon-beurre de la SNCF ? Ne pouvaient-ils sortir de leur chapeau un "team" un peu plus sexy ?
    La réponse est malheureusement très inquiétante. Dans le contexte actuel de la prétendue crise sanitaire, avec la catastrophe économique et sociale sans précédent qui se profile, après la destruction de Beyrouth par Israël (selon toute probabilité), et malgré l'arrestation de Ghislaine Maxwell (qui aurait pourtant de quoi inquiéter, semble-t-il, les Clinton, Bill Gates et les milieux d'affaires qui font chanter tout ce joli monde), les Démocrates tablent sur la réélection de Donald Trump.
    Soit ils veulent lui faire porter le chapeau de l'effondrement prévisible du colosse étasunien, soit ils savent qu'ils n'ont rien à craindre de Donald Trump, soit les prochaines élections présidentielles sont une fiction sans aucune conséquence dans le contexte apocalyptique d'aujourd'hui.

  • Stavrolus, vous voyez très clair, vos trois hypothèses sont toutes pertinentes. Pas étonnant dans un monde livré à Satan par l'apostasie et la corruption des élites. Le pire est à venir, en attendant l'intervention divine qui nous délivrera de tous ces démons, à la tête desquels je placerais bien Bergoglio.

  • J'ai piqué dans Church Militant une information intéressante (entre autres) concernant cette dame !
    On apprend que le père de Kamala Harris a révélé sur internet qu'il descendait d'une famille irlandaise qui possédait une plantation en Jamaïque avec des esclaves noirs...

    Elle n'a donc strictement rien à voir avec les Noirs américains qui, eux, sont les véritables descendants d'esclaves. Pourtant, elle investit là-dessus pour crier sa douleur et s'attirer la sympathie et les suffrages des gogos...

    J'espère que les vrais Afro-Américains ne se laisseront pas séduire par cette imposture qui n'est qu'un attrape-nigauds pour recueillir leurs votes.

  • vous êtes bien sur que ces planteurs irlandais n'utilisaient pas leurs esclaves femelles ?
    Obama n'était pas du tout descendant d'esclaves et a quand même ponctionné le vote noir; de père musulman, il était peut-être même descendant de marchands d'esclaves

  • Je connais un électricien noir comme du cirage, qui a deux filles tout ce qu'il y a de blanches, des maisons à la Réunion, à la Martinique, qui prétend avoir des ancêtres sur la côte de Malabar et qui tient sur le Christ des propos qu'il a dû trouver dans le Talmud, et sur l'esclavage de ceux dont un capitaine de navire négrier se fût pudiquement dispensé.
    J'ai eu aussi un prof d'université juif, à Caen : les Noirs étaient bien traités, on leur donnait du tafia jusqu'à plus soif sur les navires. Bref, la croisière de rêve... Et, à l'arrivée, un vrai paradis : les cocotiers, les petites minettes. Super, super...
    C'est vrai qu'avec ce qu'on nous a racontés sur Auschwitz, la conquête lunaire, le 11 septembre et aujourd'hui le Covid, les Luniens peuvent débarquer : je suis prêt à tout entendre.

  • "je suis prêt à tout entendre." Moi aussi, mais pas à tout croire.

  • "je suis prêt à tout entendre." Moi aussi, mais pas à tout croire.

  • ne vous affolez pas, Dauphin, ce n'est qu'un plagiat de ce que j'ai écrit un peu plus haut sur la conception de la race chez les Américains, texte qui semble avoir déplu à cet énergumène, j'ignore pourquoi
    en revanche, je suis troublé par sa référence au Kerala : j'avais pris soin de ne aucune région du Globe; en l'occurence, la comtesse Joseph de Villèle devait son allure exotique à une ancêtre "portugaise de l'Inde" qui pouvait effectivement venir du futur état indien du Kerala; l'énergumène dispose-t-il de sources sataniques pour remonter les générations ? cela pourrait expliquer qu'il m'ait découvert des origines lyonnaises et vendéennes introuvables dans les archives

  • Patience : tôt ou tard un vrai noir américain objectera à cette femme qu'elle ne l'est pas elle-même.
    Foirade prévisible pour ce puéril coup de com qui pourrait plomber la campagne de Biden

  • personne ne l'a objecté à Obama, fils d'un musulman kenyan et d'une mère WASP par laquelle il descend même de saint Louis

  • Sans 'i'e ! Pauv'e saint Louis ! Heu'eusement qu'il est mo't ! Et g'âce à Théof'ède, ce 'ema'quable et b'illant histo'ien de la b'aguette, on app'end plein de t'ucs su'p'enants.

  • je me permets de suggérer à l'obsédé sexuel habituel d'aller consulter un ophtalmologue
    apparemment, il a de nombreux organes qui ne fonctionnent plus, au point de l'empécher de lire certaines lettres

  • Théof'ède pa'cou'e 'a'ement Asté'ix, igno'ant Mao'i, pi'ate af'icain maît'isant not'e célèb'e ca'net 'ose La'ousse.

  • Pa'don, pa'cou't.

  • l'affection qui frappe cet énergumène relève-t-elle d'un ophtalmologue, comme je l'avais pensé initialement, ou plus gravement d'un dermatologue, d'un psychiatre ou d'un exorciste ?

  • Je ne sais pas ce qu'un dermatologue vient faire dans votre propos, mais la notice que Wikipédia consacre aux descendants présumés de saint Louis anticipe la future tenue réglementaire antivirale de nos pays occidentaux : camisole et entonnoir sur la tête. Ça ne devrait pas trop déranger le plouc moyen, ni vous non plus, apparemment.

  • dans la répartition actuelle des compétences médicales, c'est le dermatologue qui s'occupe de soigner les victimes du tréponème

  • Je pensais que c'était l'affaire des vénérologues, mais vous vous y connaissez mieux que moi.

  • c'est aussi leur nom
    je constate que le R est revenu
    la crise est passée ?

Écrire un commentaire

Optionnel