Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

De la Sainte Vierge le samedi

Non excédit fidem, quod homo exívit de vírgine, quando petra fontem prófluum scaturívit, ferrum super aquas natávit, ambulávit homo super aquas. Ergo, si hóminem unda portávit, non pótuit hóminem virgo generáre? At quem hóminem? De quo légimus: Et mittet illis Dóminus hóminem, qui salvos fáciet eos, et notus erit Dóminus Ægýptiis. In véteri ítaque Testaménto virgo Hebræórum per mare duxit exércitum: in novo Testaménto Virgo, géneris aula cæléstis, elécta est ad salútem.

Qu’un homme soit né d’une vierge, cela ne dépasse pas notre foi. Une pierre n’a-t-elle pas fait jaillir une source d’eau vive, un fer n’a-t-il pas flotté sur les eaux, et un homme n’a-t-il pas marché sur les flots ? Si l’eau a porté un homme, une vierge n’aurait-elle pu donner le jour à un homme, et à un homme dont nous lisons : « Il leur enverra un sauveur un défenseur qui les délivrera. Le Seigneur se fera connaître aux Égyptiens » ? Ainsi, dans l’ancien Testament, une vierge a conduit l’armée des Hébreux à travers les flots de la mer; dans le Nouveau, une vierge, demeure royale d’un enfant céleste, fut élue pour l’œuvre du salut.

Lettre de saint Ambroise au pape Sirice (lecture des matines). Cette lettre, également signée par saint Bassien évêque de Lodi et saint Sabin évêque de Plaisance, est celle par laquelle l’évêque de Milan félicite le pape d’avoir excommunié l’hérésiarque Jovinien qui, notamment, niait la virginité de Marie. Voici le passage intégral, dans la traduction du P. Joseph Duranti de Bonrecueil , 1741.

Screenshot_2020-07-03 Lettres.png

Screenshot_2020-07-03 Lettres(1).png

Screenshot_2020-07-03 Lettres(2).png

Screenshot_2020-07-03 Lettres(3).png

(On remarquera la fâcheuse et très courante erreur de traduction de la prophétie d'Isaïe: tant dans le texte hébreu que dans le texte grec il y a l'article défini : LA Vierge concevra. Le fait qu'il n'y a pas d'article défini en latin n'est pas une excuse...)

Écrire un commentaire

Optionnel