Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le juge Roberts

Aujourd’hui, le juge John Roberts a penché du bon côté. Dommage que ce ne soit pas dans une décision qui concerne la défense de la vie. Il s’agit toutefois des libertés scolaires.

La Cour suprême des Etats-Unis a décidé par 5 voix contre 4 qu’une mère du Montana avait eu raison de protester contre la suppression de la bourse d’études à ses filles, alors que la cour suprême du Montana lui avait donné tort.

La bourse en question était financée par un système de crédit d’impôts. La cour suprême du Montana l’a annulée, sur le fondement de l’amendement Blaine (introduit dans les constitutions de 37 Etats) qui interdit de financer les écoles confessionnelles (en fait tout ce qui est confessionnel).

Le jugement, rédigé par John Roberts, fait valoir que c’est aux Etats de décider s’ils subventionnent ou non les écoles privées, mais que s’ils le font ils ne peuvent pas user de discrimination entre les unes et les autres sur le fondement de croyances religieuses.

Il en résulte que les quatre juges « dissidents », qui sont les fanatiques de la culture de mort (Ruth Bader Ginsburg, Stephen Breyer, Elena Kagan, Sonia Sotomayor) sont également, et ouvertement, en faveur de la discrimination contre les chrétiens.

Cette décision est plus importante qu’elle ne le paraît. Elle est une victoire majeure de ceux qui se battent contre l’amendement Blaine. Ironie de l’histoire, ce sont les évangéliques qui mènent ce combat (comme dans le Montana), alors que ce sont leurs ancêtres qui voulurent imposer l’amendement dans la Constitution des Etats-Unis en 1875 pour contrer la progression de l’Eglise catholique (il s’en fallut de 4 voix au Sénat, alors que le texte avait été adopté par 180 voix contre 7 par les députés)…

Commentaires

  • "Aujourd’hui, le juge John Roberts a penché du bon côté"
    Il y avait un fort vent dans la bonne direction?

Écrire un commentaire

Optionnel