Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mère Terre est contente

Quand Vatican News se réjouit ouvertement de la pandémie de coronavirus qui permet à la Terre de se soigner…

Avec référence à Laudato si, bien sûr…

A lire sur le blog de Jeanne Smits.

Commentaires

  • On leur enlève le micro des mains quand, à ces gens qui ne nous représentent pas?
    A gerber, ces eugénistes écolo-chic.
    Ils nous font nous rappeler qu'Hitler était un végétarien et un grand protecteur de la vie animale

  • En tout cas, les centrales à charbon fonctionnent à plein tube en Allemagne en ce moment, et avec le vent de l'est puis du nord, que nous subissons actuellement, sa pollution carbone on l'a en plein, mais faut pas le dire.

  • Pour avoir le point de vue sincère de l'oligarchie mondiale sataniste sur une question, il vaut mieux, en dernière analyse, lire les organes du Vatican que The Economist ou The Time. Dans leur presse à eux, ils se modèrent hypocritement. Tandis qu'entendre le chef de l'Institution qu'ils combattent depuis 2 000 ans dire ouvertement ce qu'ils pensent, ça les fait frétiller d'un plaisir coupable,
    Pour Mère Terre-Pachamama, le top du top, ce seraient sept milliards de morts et huit cents millions d'esclaves noachides au service de l'élite luciférienne. Dont Bergoglio pense probablement faire partie.

  • Vos sources sur ces lendemains promis aux non initiés ?

  • Les Georgia Guidestones :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Georgia_Guidestones

  • Faire de the Economist un anteChrist de pacotille est un peu excessif

    Sur le tweet romain a quelque chose (une grippette , n’est-ce pas) malheur est bon ...

  • La véritable finalité du culte de la « Terre Mère » a pointé son nez trop tôt. Ce culte exige le sacrifice de l'humanité sur son autel. Il s'agit bien d'une religion de substitution.

  • Vous êtes sûrs que ce n'était pas un poisson d'avril (sorti trop tôt) ?

  • Au Vatican, les poissons d'avril c'est 365 jours par an (366 cette année). Mais ce ne sont pas des poissons mais des farces sinistres.

Écrire un commentaire

Optionnel