Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Didier Raoult

Le début d'une interview du Pr Raoult, qui est à lire en entier.

627 morts en une journée et 40 000 cas de Covid-19 en Italie, on n'en est plus à la "grippette" dont vous parliez il y a quelques semaines...
Pr Didier Raoult : Vraisemblablement, vous ne comprenez pas du premier coup. Toutes les situations doivent être mises en perspective. Sur quelle maladie infectieuse toute la presse s'est-elle excitée l'année dernière ? La rougeole. À la fin, il y a eu 1 000 cas avec un mort et il y avait une annonce tous les jours dans les médias. Le monde de l'information vit dans un monde parallèle au mien, celui de l'observation. On est passé d'une exagération à une déconnection. Il y a dans le monde 2,6 millions de morts d'infections respiratoires par an, vous imaginez que les 5 000, 10 000 ou même 100 000 vont changer les statistiques ?

On ne parle pas de statistiques, on parle d'êtres humains, de populations entières confinées...
Pr Didier Raoult : De quoi voulez-vous parler d'autres ? Les gens meurent, oui. La plus grande surmortalité de ces dernières années en France, c'était en 2017 : 10 000 morts supplémentaires en hiver, on ne sait pas même pas si c'est de la grippe. 10 000 morts, c'est beaucoup. Mais là, on en est à moins de 500. On va voir si on arrive à en tuer 10 000, mais ça m'étonnerait.

L'argument statistique est donc le seul prisme...
Pr Didier Raoult : À Marseille, nous avons diagnostiqué 120 cas positifs, il y avait deux morts de plus de 87 ans. Ils mourraient aussi l'année dernière. Sur 100 prélèvements de gens qui ont une infection respiratoire, ce sont plutôt des cas graves, quand on teste 20 virus et 8 bactéries, il y en 50% dont on ne sait pas ce qu'ils ont, c'est notre grande ignorance. Pour tous les autres, il y a 19 virus saisonniers, qui tuent aussi. Les coronavirus endémiques tuent plus ici que le chinois. Je confronte en permanence les causes de mortalité dans toute la région à cette espèce de soufflet anxiogène qui monte : pour l'instant, on a plus de chance de mourir d'autres choses que du Covid-19.

Commentaires

  • Très curieusement, ceux qui font peur avec ce virus mais qui pourtant sabotent la chloroquine sont en même temps des anti-Trump. Ils sont aussi ceux qui divulguent une côte en hausse de Macron, alors qu'ils profitent de cette pandémie (qui ne fera pas plus de morts que les hivers derniers) pour mettre en place des lois qui suppriment des avantages sociaux. Ils sont ceux qui sont responsables du manque de masques, de tests. Milieu janvier 2020, plus d'un millier de chefs de service hospitaliers ont présenté leur démission pour dénoncer le manque de moyens de l'hôpital public : fermeture de lits, personnel pas assez nombreux etc.... Qu'a fait Agnès Buzyn ? Rien, car l'Union Européenne demande dans ses directives de baisser toutes les dépenses qu'avaient la France avant d'en être.

    Certains sont de plus en plus nombreux à penser que ce coronavirus viendrait des USA et non de Chine. Ne servirait-il pas à la manière d'Attali, pour faire avancer cette idée d'un gouvernement mondial ? L'un de ceux à abattre dans ce cas serait Trump. Après l'affaire russe, de l'Ukraine, ne voilà-t-il pas celle du coronavirus pour déstabiliser les élections américaines ?

    Le 6 mai 2009 dans l’Express, Attali écrivait un article intitulé ‘Avancer par peur’ suggérant qu’une pandémie pourrait faciliter l’instauration d’un gouvernement mondial : « On devra, pour cela, mettre en place une police mondiale, un stockage mondial et donc une fiscalité mondiale. On en viendra alors, beaucoup plus vite que ne l’aurait permis la seule raison économique, à mettre en place les bases d’un véritable gouvernement mondial.

    Cela expliquerait aussi la couverture du "The Economist" en 2019 avec ses 4 cavaliers de l'Apocalypse sur la Grande Bretagne (ou la City) et le pangolin :
    https://1.bp.blogspot.com/-8mnansQlWm8/XlZgyYSjHiI/AAAAAAAAJUQ/ZrBuP6KfO-I8xZbNpTdULT1JZDZtpUd9gCNcBGAsYHQ/s640/-%2B%2526%2B287061_900.jpg

  • En Allemagne: pourquoi le taux de mortalité est-il aussi bas ? Avec 25.000 lits de soins intensifs avec assistance respiratoire, l'Allemagne est particulièrement bien équipée comparée à ses voisins européens. La France en a environ 7.000 et l'Italie autour de 5.000.

    D'autre part, Christian Drosten, directeur de l'Institut de virologie à l'hôpital de la Charité à Berlin donne une autre raison : "Nous avons reconnu très tôt ici la maladie dans notre pays: nous sommes en avance en matière de diagnostic, de détection",
    https://www.rtl.be/info/monde/europe/coronavirus-en-allemagne-pourquoi-le-taux-de-mortalite-est-il-aussi-bas--1205159.aspx

    En France, on préférait dire que les tests n'étaient pas utiles (ils en avaient peu). Et de Sarkozy à Macron, on s'est amusé à détruire l'hôpital public.... Tout cela s'est fait avec le vote complice des Français et des médias.

  • @Arnaud
    Intéressante, cette couverture et cette hypothèse. Apparemment, l'Italie était un galop d'essai. Si le confinement n'avait pas accroché là-bas, ils n'auraient sans doute pas lancé l'opération chez nous.
    Ils veulent leur gouvernement mondial, mais Attila n'a pas caché non plus qu'il faudrait faire mourir beaucoup de gens pour ça.

  • Il y a un article intéressant de Thierry Meyssan sur le même sujet. Je mets le lien pour ceux qui ne l'ont pas déjà lu.
    https://www.voltairenet.org/article209499.html

  • "L'argument statistique est donc le seul prisme..."?

    c'est un débile profond le journaliste ?
    J'ignore d'où est extraite cette interview, mais elle révèle la stupidité crasse des merdias, je crois même que là on a trouvé un mètre étalon.
    Raoult est bien brave de supporter ça et de continuer à répondre et à répéter, patiemment...

  • C'est l'incompétence érigée en système....

    Ça y est, le professeur Raoult estime qu'il ne faut plus attendre....

    http://www.leparisien.fr/societe/didier-raoult-pour-traiter-le-covid-19-tout-le-monde-utilisera-la-chloroquine-22-03-2020-8285511.php
    Didier Raoult : «Pour traiter le Covid-19, tout le monde utilisera la chloroquine»

    Joint dimanche, ce spécialiste des maladies infectieuses se dit convaincu d’avoir trouvé un remède contre le coronavirus. Le Pr Raoult juge « immoral » d’attendre pour l’administrer et affirme qu’il se « fiche » qu’un essai clinique soit lancé.

    Alors que d'autres estiment qu'il faut durcir le confinement de 2 semaines de plus....

    Coronavirus : «Il faut aller vers un confinement beaucoup plus sévère», estime Anne Hidalgo

    http://www.leparisien.fr/politique/coronavirus-il-faut-aller-vers-un-confinement-beaucoup-plus-severe-preconise-anne-hidalgo-21-03-2020-8285181.php


    Le docteur Philippe Klein, directeur français d’une clinique de Wuhan, ville qui a vu apparaître les premiers cas de Covid-19, a indiqué que la France ne prenait pas de mesures assez drastiques pour enrayer l’épidémie. Selon lui, il faudrait «un arrêt complet du pays» pendant au moins deux semaines.

    https://fr.sputniknews.com/france/202003221043357668-un-docteur-francais-de-wuhan-explique-pourquoi-il-faut-un-arret-complet-de-la-france-pendant-2/

  • Et là une analyse qui vient du Québec

    https://youtu.be/UvOzDSaf3H8

  • Bientôt des tribunaux auprès desquels celui de Nuremberg fera pâle figure ???

  • Pour lutter contre la propagation du virus "Fake news" (fausses informations) en période de crise sanitaire, les autorités sud-africaines ont adopté des mesures dissuasives. "Toute personne qui diffuse de fausses informations sur le nouveau coronavirus en Afrique du Sud encourt désormais une peine maximale de six mois de prison." Voici ce que dit la nouvelle loi publiée dans le Journal officiel. Une série d’autres lois ont été promulguées récemment pour tenter de limiter les dégâts causés par le virus qui frappe le pays.

    https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/afrique-du-sud/afrique-du-sud-coronavirus-la-prison-pour-diffusion-de-fausses-informations_3875147.html

  • Mince alors, tous les journalistes des médias officiels vont se retrouver en prison!! Et alors, plus de "fake news". Curieux, non?

  • Exemple de "fake news" franchouillarde: Dauphiné enchaîné
    "Les cas en Vaucluse ont triplé en 5 jours" Terreur, catastrophe, mais que fait le gouvernement, sanctions...
    On regarde les chiffres de 27 on passe à 37 (dix de plus) soit 37 %
    Curieux seuls 6 sont encore hospitalisés, on guérit vite en Provence (c'est le Mistral, mais il n'y a pas de mistral)
    6 mois de prison pour ces journalistes?
    Ils voulaient peut-être dire que l'augmentation des cas des 5 derniers jours était trois fois plus élevée que l'augmentation des 5 jours précédents, mais qui le saura dans ce concours de faux-culs.

  • M. Ploncard d'Assac très bien informé sur le sujet :
    "Entretien spécial Coronavirus" sur YouTube
    https://youtu.be/pZ7rII3ZpS0

  • Son père était un type remarquable. Heureusement qu'il est mort. Cela lui évite de subir l'humiliation d'avoir pour fils un type qui se trompe à peu près sur tout. Je mets un passage de sa vidéo au hasard, j'entends parler de "l'impréparation" de l'oligarchie (Attali est mentionné) face à "l'ampleur" du coronavirus. On ne peut pas faire pire dans le contresens. Et puis, à part lui, "les gens sont tous des cons". Qu'il le pense, mais qu'il ne le dise pas...

  • @ Stavrolus

    Votre réaction est d'une mesquinerie abyssale..
    Crise de jalousie par rapport à un esprit dont les qualités d'analyse sont objectivement indéniables, même si on ne partage pas ses opinions ? Il expose des faits précis qui ne manquent pas d'interroger.

  • Si je prends le dictionnaire Littré, je vois que la mesquinerie est une sorte de petitesse, d'avarice, Il est bien possible que ce soit dans mes défauts, mais où est le rapport avec un jugement sévère porté sur Philippe Ploncard d'Assac ? Est-il tellement sympathique, lui qui casse volontiers du sucre sur le dos de tous ceux qui ont l'outrecuidance de ne pas le considérer comme un oracle ? Ses vidéos sont beaucoup trop longues, souvent mal sourcées, et parmi quelques vérités (je vous l'accorde), elles contiennent des sottises. En 2012, il a conseillé de voter Hollande, par exemple, pour accélérer la contre-révolution ! Il exhortait aussi ses "disciples" à infiltrer le FN pour le faire changer de l'intérieur. Avec la poissonnière qui a mis la main dessus, quelle lumineuse trouvaille ! Je ne sais pas si, dans son idée, il fallait aussi se faire pédé pour approcher le staff !
    Non, vraiment, il n'y a pas grand-chose d'intéressant à sauver chez ce type-là.
    Non, franchement,

  • L'impéritie et la malhonnêteté des (ir)responsables sont évidentes.
    Le mensonge règne en maître et le bien commun est à mille lieues de l'esprit de nos gouvernants.
    Néanmoins, si le bon Dieu permet de telles épreuves, demandons-nous comment en être délivré.
    Premièrement : en nous convertissant, en préparant notre Salut et celui de ceux dont nous sommes responsables (nous ne serons pas jugés sur nos opinions, nos impressions ou nos lectures, mais sur ce que nous aurons fait et pensé à l'aune de nos responsabilités).
    Ensuite, réfléchissons au moyen d'évacuer ceux qui propulsent notre pays vers l'abîme du nihilisme orgueilleux et démoniaque. A cela, il n'y a qu'une seule voie : hors de l'Eglise, point de salut.

  • Amen !

  • Vers la fin de l'épreuve ?

    Dans un courrier adressé ce lundi à l’Élysée, dont Le Figaro révèle le contenu en exclusivité, Julien Aubert interpelle le chef de l’État sur sa «stratégie sanitaire» face au coronavirus. Le député LR du Vaucluse reconnaît l’«avantage indéniable» du confinement, mais met en garde le président de la République face à une situation «qui ne saurait durer au-delà de quelques semaines sans porter triplement atteinte à notre économie, à nos libertés et à l’équilibre psychologique» des Français.

    En s’appuyant sur les préconisations du microbiologiste Didier Raoult, directeur de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection à Marseille, le parlementaire formule trois questions. Toutes renvoient à des sujets directement liés à la crise sanitaire: le conseil scientifique guidant les choix de l’exécutif, le déploiement du dépistage et le traitement à la chloroquine.

    https://www.lefigaro.fr/politique/julien-aubert-presse-macron-de-generaliser-les-tests-20200322

Écrire un commentaire

Optionnel