Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un cardinal désobéit

Jeudi, le diocèse de Rome a décidé de fermer toutes les églises, où il était déjà interdit de célébrer la messe depuis plusieurs jours. Hier la mesure a été rapportée, puisque au Vatican comme ailleurs c’est l’affolement et le n’importe quoi.  (Encore que, quand des évêques interdisent la messe, ce n’est pas n’importe quoi…)

Mais, dès l’interdiction, le cardinal Konrad Krajewski, aumônier apostolique, est allé lui-même ouvrir l’église dont il est « titulaire », Sainte Marie Immaculée de l’Esquilin.

Il a déclaré : « Oui, c’est un acte de désobéissance ; j’ai sorti moi-même le Saint Sacrement et j’ai ouvert mon église. Ce n’est pas arrivé pendant le fascisme, ce n’est pas arrivé en Pologne sous le régime soviétique – les églises n’étaient pas fermées. C’est un acte qui doit donner du courage aux autres prêtres. La maison doit toujours être ouverte pour ses enfants. Je ne sais pas si les gens viendront ou non, ni combien, mais leur maison est ouverte. »

Commentaires

  • Béni soit le cardinal Krajewski, que le bon Dieu le lui rende.

  • Curieux, les notes sur le corona virus ne sont plus accessibles : erreur 404.
    Je poste ici à défaut cette info de février 2017 émanant de franco-info (pardon, je voulais écrie france-intox
    https://www.francetvinfo.fr/sante/decouverte-scientifique/chine-nouvelle-etape-pour-le-premier-laboratoire-p4_2070431.html

  • A noter l'attitude courage de quelques évêques espagnols qui maintiennent la messe avec assistance de fidèles (avec les précautions d'usage) et qui ne sont pas tombés dans le piège d'une interdiction plus draconienne que celle demandée par les "autorités civiles".
    Les évêques de:
    Alcalà de Henares, Mgr Juan Antonio Reig Plà (bête noire des LGBT car il donne des conférences pour guérir de l'homoséxualité!)
    Càdiz, Mgr Rafael Zornoza
    San Sebastian, Mgr José Ignacio Munilla
    Et l'archevêque de Granada avec quelques restrictions.
    Jusqu'à aujourd'hui, malgré les cris d'orfraie de la gauche au pouvoir, on n'a pas ramassé des cadavres dans ces églises et personne n'a été contaminé, autrement les médias se seraient déchaînés. Le décret royal de confinement est calqué sur le français, donc les églises ne sont pas fermées, comme en France, n'en déplaise à nos épiscopes.
    Evidemment la CEE se "désolidarisée d'eux", mais en Espagne quelques évêques savent qu'ils ont la responsabilité de leur diocèse et pas les bureaux anonymes de la CEE.

Écrire un commentaire

Optionnel