Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Choose France

Choose-France-les-patrons-du-monde-entier-invités-à-1024x576.jpeg

000_1cg7m6_0.jpg

The macronite Republic doesn’t speak french. For the third time.

Commentaires

  • Ici au Québec, on lutte pour garder la langue française au milieu d'un océan anglophone. Quelle bêtise de voir la France s'angliciser bêtement...

  • Macron aurait fait un bon assistant de Laval dans les années 40. En allemand.

  • dois-je rappeler que la première déclaration faite par Valéry Giscard d'Estaing aprés son élection à la présidence de la République a été faite en anglais

  • Laval aurait-il écrit des textes en allemand ?

  • Mauvais combat : on cherche à attirer des investisseurs étranger. On fait de la retape alors certes c'est à Versailles mais ça reste de la retape de gens qui, dans la milieu des affaires, qu'on le veuille ou pas, parlent anglais. Point barre..

  • @fred Je vous suggère de ré-écrire votre commentaire en anglais. Les lecteurs de ce blog seraient ainsi dispensés de comprendre vos délires.

  • @fred qu'est-ce qu'on en a à faire de faire des affaires en anglais si on s'adresse aux Français, à part d'imposer un snobisme de roi-coloré colonisé aux minus d'électeurs-consommateurs pas encore assez évolués pour comprendre ? Ce maudit trait du Français qui se pense plus malin que les autres ...

  • c'était pas mieux pour autant...et dois-je vous rappeler aussi que le giscard n'était pas trop aimé non plus
    son snobisme et sa suffisance n'avait rien pour le BON PEUPLE DE FRANCE

  • @paule des baux
    encore une femme qui n'a rien compris !
    quand ai-je dit que c'était mieux ?

  • Ils ont pas d'argent à l'Elysée pour refaire le panneau???
    pour reprendre celui de l'année dernière

  • Tellement ringard !!! - comme ces marques exclusivement françaises qui font leur pub à la télé avec un slogan en anglais. Citroën!! Bouygues! Etc....

    Je les boycotte systématiquement

  • @Dauphin : vous êtes limité intellectuellement ou vous faites semblant ? La langue de la diplomatie c'est le français, la langue des affaires (pardon, du business), l'anglais. Que vous le vouliez ou non.
    Vous acceptez bien qu'à la messe on fasse en latin (alors que si on voulait bien faire on parlerait araméen !)

  • @fred
    en tout cas, votre français est douteux
    j'ai connu à Bruxelles une époque où le français était une langue de travail que seuls les Flamands n'utilisaient pas; il a été remplacé par l'anglais et je me demande ce qui va se passer quand le Rotaume Uni ne sera plus membre de l'Union européenne
    quant à l'anglais '(ou plutôt l'américain) langue du business, il ne s'est pas imposé partout; j'ai même vu des documents commerciaux ou administratifs en catalan

  • On semble ne pas savoir que le français est en passe d'ici 2050 être une de toutes premières langue parlé au monde sinon la première.

  • source ?

  • Theofrede, on ne va pas jouer a celui qui a ete le plus au coeur du reacteur. Le francais incontestablement perd sa place dans la diplomatie meme si les diplomates etrangers qui le maitrisent sont plus nombreux que ceux qui le pratiquent. Mais l'anglais, des qu'on parle de transaction internationale, est predominant. Le catalan c'est, au mieux, en Espagne et de maniere plus realiste en Catalogne, entre Catalans

  • de l'art de parler pour ne rien dire !
    j'ai justement illustré le cas de la perte de l'usage du français dans l'Union européenne en disant qu'il n'y était plus la langue de travail
    quant à l'exemple que j'ai donné du catalan, c'était simplement pour montrer les résistances de certaines langues : les documents dont je parlais était des documents "européens" destinés à accompagner des marchandises hors de la Catalogne, sinon je ne les aurais jamais vus

  • Même si le mot est d'origine Française! L'anglais n'est donc qu'un patois français? n'est-il pas vrai? Et les locuteurs de langue anglaise, des ploucs.

Écrire un commentaire

Optionnel