Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Sainte Vierge dérange ?

Huit statues de la Sainte Vierge ont été détruites hier dans des églises de Pau et des environs.

« Il s’agit non seulement d’un acte de vandalisme tout à fait inacceptable, mais d’un sacrilège qui heurte profondément la foi des fidèles, aux yeux desquels la Vierge Marie est la Mère de Dieu, la Mère de l’Eglise et notre Mère à tous », a déclaré Mgr Aillet dans un communiqué.

La bonne nouvelle, c’est qu’il y en a donc encore que la Sainte Vierge dérange…

Commentaires

  • Il paraîtrait même qu'un baptisé haut placé dans l'Eglise refuse de croire en la corédemption de Marie, la dénigrant en simple métisse et en une femme comme une autre.

  • au conditionnel !
    de qui s'agirait-il ?

  • Comme je l'ai déjà dit, vos pertinentes observations manquaient à ce blog. Toutefois, celle-ci montre que vous avez dû vous déconnecter complètement d'internet, à moins qu'il ne s'agisse d'un de ces traits d'esprit qui font que le dernier Bertrand Blier n'a pas vraiment éclipsé Les Valseuses.

  • Sub tuum praesidium confugimus, sancta Dei Genitrix.
    Nostras deprecationes ne despicias in necessitatibus,
    sed a periculis cunctis
    libera nos semper, Virgo gloriosa et benedicta.

    Semper.

  • "Un seul Je vous salue Marie bien dit fait trembler l'enfer tout entier". C'est du saint Curé d'Ars. Pas encore docteur de l'Eglise. Il n'a peut-être pas écrit grand-chose, mais le Christ non plus.

  • Le diable n'a pas perdu certains de ses attributs quil avait orsqu'il était un ange de lumière .
    En particulier la claire vision de la réalité de Dieu....
    Ce qui rend son péché encore plus terrible .
    Il rejette et refuse de servir Celui qu'il voit et connaît directement.

  • https://1.bp.blogspot.com/-YfKFyFjaYRM/XhgWTLWFUII/AAAAAAACH4w/-WVSXwzwLaIe9pblvHo53tACy8r48DzOgCKgBGAsYHg/s320/IMG_5054.JPG

  • la Vierge a toujours dérangé, il suffit de voir le sort que la hiérarchie ecclésiastique a toujours réservé aux voyants, mais l'effet que ses apparitions faisait aux hiérarques en question s'apparentait plutôt à celui que l'arrivée de l'inspection des Finances fait à un comptable public
    nous sommes maintenant devant un phénomène plus récent : on peut penser qu'il est le fait, grace à l'enseignement de la République, de quelques imbéciles qui ne savent pas trés bien de quoi il s'agit; il peut aussi, bien sur, être le fait de quelques anticléricaux bas de gamme, toujours grace à notre bonne République dont on peut surtout penser qu'elle songe avant tout à abrutir les gens
    j'ai eu deux arrière grands pères francs-maçons et je les vois trés mal se livrer à ce genre d'espièglerie; l'un d'eux recevait d'ailleurs tous les ans les voeux d'une mère supérieure qui le remerciait ainsi de l'aide qu'il avait apportée à sa communauté dans des circonstances critiques; la pauvre femme, aprés sa mort, continua à envoyer des voeux, mais à son fils, et ne se rendait pas compte de l'horreur de la situation dans laquelle elle se mettait à l'égard de sa hiérarchie : mon grand-père était secrétaire de la section locale d'Action Française et poussait même le vice jusqu'à écrire de temps en temps dans les publications de ce mouvement

  • "j'ai eu deux arrière grands pères francs-maçons"
    Je ne sais pas comment vous le savez. Je me suis parfois demandé si mon grand-père paternel, voire mon père, étaient de la confrérie. Comment savoir, pour des trisaïeuls ?

  • bisaïeuls, pardon...

  • il suffit de savoir ce qu'ils faisaient dans la vie
    ils étaient tous deux avocats
    l'un d'eux siégea au parlement pendant prés d'un demi-siècle, dans les rangs républicains, bien sur, et fut président de son conseil général; il ne fit jamais mystère de son appartenance et j'ai eu entre les mains tout son attirail et ses diplomes
    l'autre, le seul que j'aie connu, puisque j'avais douze ans à sa mort, se contenta de créer une section locale de la Ligue des Droits de l'Homme; il n'eut pas une grande carrière politique, mais fut le parrain de son beau-père qui fut lui aussi président de son conseil général, fondateur dans sa commune d'un hospice tenu par des religieuses, mais dont ses administrés avaient besoin, et dont j'ai également eu les diplomes et les "décorations" entre les mains
    avant la dernière guerre mondiale, le secret maçonnique était manifestement trés relatif, puisque les journaux ne se gênaient pas pour parler de l'appartenance des notables à la franc-maçonnerie, en donnant leur nom

Écrire un commentaire

Optionnel