Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Saint Jean

Le graduel et l’antienne de communion reprennent le propos central de l’évangile. La mélodie du graduel est la même que celle du Christus factus est, graduel du Jeudi Saint et antienne de la fin des heures du Triduum. C’est aussi la même que celle du graduel des confesseurs pontifes Ecce sacerdos magnus.

Les voici par les moniales d’Argentan sous la direction de dom Gajard.


podcast

Screenshot_2019-12-17 LU422.png

Exiit sermo inter fratres, quod discípulus ille non móritur : et non dixit Iesus : Non móritur. Sed : Sic eum volo manére, donec véniam : tu me séquere.

Le bruit courut parmi les disciples que Jean ne mourrait pas. Pourtant, Jésus n’a pas dit : il ne mourra pas. Mais seulement : si je veux qu’il demeure jusqu’à mon retour ? toi, suis-moi.

 

podcast

Screenshot_2019-12-17 GregoBase - Exiit sermo (Com ).png

Exiit sermo inter fratres, quod discípulus ille non móritur : et non dixit Iesus : Non móritur ; sed : Sic eum volo manére, donec véniam.

Le bruit courut parmi les disciples que Jean ne mourrait pas. Pourtant, Jésus n’a pas dit : il ne mourra pas. Mais seulement : si je veux qu’il demeure jusqu’à mon retour.

Commentaires

  • Le texte de l'Evangile de Jean a été malencontreusement rendu incompréhensible (à ceux qui ne le connaissent pas d'avance) par les auteurs de ce Graduel et de cette Communion. Pourtant le SI et le QUID AD TE qui donnent sens au dialogue entre le Christ ET PIERRE ont été écrits deux fois par saint Jean (21, 22 et 21, 23) : SI sic volo eum manere donec veniam, QUID AD TE ? Tu, me sequere!
    "Si je veux ainsi (= comme vous dites) qu'il demeure jusqu'à mon retour, que t'importe ? Toi (= Pierre), suis-moi".

Écrire un commentaire

Optionnel