Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vive le voile islamique

L’institution Sainte Jeanne d’Arc de Dakar (celle où notre Sibeth a eu son brevet) avait exclu 22 élèves qui refusaient d’enlever leur voile islamique, alors que le règlement intérieur interdit ce couvre-chef.

Les 22 élèves ont été réintégrées hier, sur ordre de François.

Heureusement qu’il y a le pape pour garantir la propagande islamique dans les écoles catholiques.

Pour sauver la face, on dit que les filles ne portent plus un « voile islamique », mais un « foulard scolaire »…

Ben oui, l’hypocrisie jésuite en prime.

(Via Le Forum catholique)

Commentaires

  • Merci Saint-Père de faire entrer le loup dans la bergerie...

  • C'est lui, le loup.

  • Voilà que M. Bergoglio se mêle d'une décision particulière dans la gestion d'une école particulière...
    Franchement, il n' a rien d'autre à faire, ce nombriliste, ce Pic de la Mirandole ?

    Dans mon vocabulaire, c'est plutôt un veau.

  • La sympathie de Bergoglio pour l'Islam n'est plus à démontrer, même au détriment de l'orthodoxie catholique...et il a eu dans cette affaire une nouvelle occasion de se faire applaudir par les Musulmans, chose ( les applaudissements) qu'il apprécie beaucoup.

    Cela dit, il ne faut pas oublier que le Sénégal est un pays à écrasante majorité musulmane. Qu'il ait été islamisé malgré ( ou à cause...) des fréquentes razzias des Mauritaniens qui en amenaient en esclavage chez eux ( et aussi des restrictions de l'administration coloniale maçonnique à l'évangélisation ), les Sénégalais les détestent pour cela, évidemment, mais pas au point de rejeter l'Islam, tant ils sont soumis mentalement au Coran qui les empêche d'avoir un esprit critique.

    De ce fait, et à travers une influence marocaine séculaire, concurremment à celle des Maures, les Sénégalais musulmans se divisent en plusieurs confréries dont les 2 principales sont les Tidianes et les Mourides qui jouissent d'un grand prestige, surtout les Mourides pour avoir résisté à la colonisation française.

    Un bon point pour l'Islam sénégalais, c'est qu'il s'agit d'un Islam soufi, réputé tolérant. Mais cette tolérance est quand même limitée, à preuve le chef des Tidianes, dans cette affaire des voiles a demandé au gouvernement de fermer le collège si les bonnes soeurs ne reviennent pas sur leur décision...

    Un autre exemple parmi d'autres de cette tolérance limitée : il y a une année où la fête musulmane de la Tabaski ( appelé ailleurs "eid el kébir" où l'on égorge les moutons ) tombait un dimanche. Eh bien, l'émission catholique de ce jour à la radio a tout simplement été supprimée pour laisser toute la place aux célébrations musulmanes alors que l'Etat est censé être laïc, donc neutre.

    Cependant, la laïcité sénégalaise n'a rien à voir avec la laïcité française maçonnique, sectaire et teigneuse. Les Catholiques et leurs institutions sont très respectées et prestigieuses et ils peuvent construire des églises sans restriction, contrairement à bien d'autres pays...

    Il faut aussi dire que les Musulmans sont mieux traités dans les établissements catholiques que dans ceux musulmans : par exemple ces derniers ne se privent pas d'imposer le voile et même l'instruction islamique aux cathos obligés d'y aller parce qu'il n'y a pas d'école publique ou catholique dans les parages...et personne ni le gouvernement n'y trouve à redire. Quand on pense au ramdam qu'on fait autour de la décision des bonnes soeurs, on se dit qu'il y a quand même 2 poids deux mesures...

  • Rectification. Lire :
    " Il faut aussi dire que les Musulmans sont mieux traités dans les établissements catholiques que les Catholiques dans les établissements musulmans ".
    C'est plus clair !

  • IL FAUT ABSOLUMENT LE DESTITUER C EST UN TRAITE A LA MISSION QUE LE CHRIST NOUS A CONFIEE CA URGE LANCONS UNE PETITION.....

  • Non pas une pétition, l'Église est l'épouse du Christ, mais nous pouvons priez Dieu : Seigneur délivre nous de Bergoglio et de ses semblables.

  • tant que les catholiques TOUS ENSEMBLENT NE MANIFESTENT PAS POUR LA DESTITUTION DE CE TRAITRE CE SERA COMME POUR MACRON : ATTENDRE LA FIN DU MANDAT (pour les églises c'est le vide sidéral est-ce celà que les cathos veulent ?

  • erratum : lire "tous ensemble"

  • combien de prières le Seigneur a-t-il exaucées ?

  • Et pourquoi obéir, aussi ? Il est de droit et même de devoir de désobéir à cet imposteur.

  • Pas du tout d'accord ni avec l'article ni avec les commentaires.

    D'abord, ce que l'article ne dit pas (probablement parce que vous ne le savez pas), c'est que le voile sur les cheveux a toujours été autorisé dans cette école, comme dans les autres écoles catholiques du Sénégal. C'est cette année que le règlement a été changé, et qu'on a ainsi créé, sans aucune nécessité, un problème qui n'existait pas.

    D'autre part, cette décision d'interdire le voile s'inscrit dans une politique dont les autres aspects sont la promotion de "l'égalité entre les hommes et les femmes", de la tolérance envers l'homosexualité, de la "laïcité", etc. Bref, les "valeurs françaises", c'est-à-dire maçonniques. Il est amusant (ou plutôt consternant) de constater que les lecteurs très catholiques de ce blog s'en font les défenseurs.

    Je vous ferai encore remarquer, avant de m'arrêter, que les religieuses qui tiennent cette école portent elles aussi un voile sur leurs cheveux, exactement le même. Et aussi la Vierge Marie, dont la statue est à l'entrée de l'école.

  • "Je vous ferai encore remarquer, avant de m'arrêter, que les religieuses qui tiennent cette école portent elles aussi un voile sur leurs cheveux, exactement le même. Et aussi la Vierge Marie, dont la statue est à l'entrée de l'école."
    Vous êtes sûr de vous ? En 2019 ? Sur les photos récentes publiées par Google, je vois une faune mixte d'élèves dont l'uniforme est le sac à dos, des enseignants des deux sexes, et aucun voile blanc (en principe, il est blanc, tandis que la teinte du voile islamique oscille entre le rose hygiénique et le noir mat en passant par l'élégante et très prisée tonalité sac de pommes de terre à cochons).
    Mais vous avez raison : ne faisons pas de procès d'intention à Pope Frankie, qui veut probablement relancer le prosélytisme catholique en terre africaine. Entre la Chine et l'Amazonie...

  • Et d'ailleurs, le voile catholique ou encore la mantille (usitée dans les églises au Japon, par exemple) sont des symboles qui n'ont pas le même sens que chez les musulmans. Mahomet enfermait, paraît-il, ses femmes dans un coffre, et il allait l'ouvrir quelquefois pour en renifler l'odeur. Super ! Vachement sympa !
    Le christianisme a libéré les femmes : "Il 'y a plus ni hommes, ni femmes, etc.", disait saint Paul. Si vous trouvez un symbole en forme de croix dans un temple aztèque, direz-vous "Tout allait bien, chez les Aztèques" ?

  • Réponse à celui ou ceux qui cherchent à embrouiller les lecteurs de ce blog.

    Les bonnes soeurs de Ste Jeanne d'Arc ont été obligées d'interdire le port du voile islamique car elles ont constaté que les filles qui en portaient avaient tendance à s'isoler, à ne pas serrer la main des garçons et des hommes bref, elles se séparaient ostensiblement des autres pour affirmer leurs propres "valeurs" contre celles de l'école qui les recevaient alors qu'elles avaient tout loisir de fréquenter une école musulmane conforme à leurs convictions.

    Mais non, elles se sont obstinées ou plutôt, ce sont leurs parents...car ces pauvres filles ne sont que manipulées par iceux pour des raisons de prosélytisme agressif. Il faut savoir que sur les 27 familles concernées, 24 sont LIBANAISES CHIITES, et seulement 3 sont sénégalaises sous influence. Il faut aussi savoir que la majorité des élèves sont MUSULMANES et leurs familles se sont conformées volontiers au nouveau règlement du collège sans faire d'histoire.

    Les Sénégalais sont joyeux, très sympathiques et tolérants de nature, et d'ailleurs des hommes et femmes sénégalais musulmans ont osé prendre fait et cause pour la Direction du Collège en invitant les contestataires à aller voir ailleurs si le règlement ne leur convenait pas...

    Et je répète encore une fois qu'il y a quand même 2 poids 2 mesures au Sénégal dans la mesure où les enfants catholiques sont contraints, ILLÉGALEMENT, par les écoles musulmanes de se couvrir le chef et même de suivre une instruction islamique dans les établissements qu'ils sont obligés de fréquenter parce qu'il n'y a pas d'école catholique dans les parages.

    Celui qui viendra contester ce que j'affirme ici ne prouvera qu'une chose : ou c'est un ignorant ou il est de mauvaise foi et dans l'un et l'autre cas il ne mérite aucune réponse. J'ai dit !

Écrire un commentaire

Optionnel