Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Assomption

Oblachnoe.jpg

Icône de la Dormition dite "aux nuages" (les nuages dans lesquels les apôtres arrivent), Novgorod, vers 1300.

Le premier chant des matines byzantines, et le premier chant des vêpres, par Petros Patras, chantre de l’église Saint-Thomas d’Athènes.

Ἀναβόησον Δαυΐδ, τὶς ἡ παροῦσα Ἑορτὴ; Ἣν ἀνύμνησα φησίν, ἐν τῷ βιβλίῳ τῶν Ψαλμῶν, ὡς θυγατέρα θεόπαιδα καὶ Παρθένον, μετέστησεν αὐτήν, πρὸς τὰς ἐκεῖθεν μονάς, Χριστὸς ὁ ἐξ αὐτῆς, ἄνευ σπορᾶς γεννηθείς· καὶ διὰ τοῦτο χαίρουσι, μητέρες καὶ θυγατέρες καὶ νύμφαι Χριστοῦ, βοῶσαι· Χαῖρε, ἡ μεταστᾶσα πρὸς τὰ ἄνω βασίλεια.

Dis-nous, David, quelle fête est célébrée maintenant ? − Celle, dit-il, que dans le livre des Psaumes j'ai chantée comme Vierge, fille et servante de Dieu, le Christ l'a transférée dans ses demeures en l'au-delà, lui qui est né virginalement de son sein ; c'est pourquoi se réjouissent les mères, les filles, les épouses chrétiennes en disant : Réjouis-toi, qui es passée au royaume d'en haut.

 

Ω του παραδόξου θαύματος! η πηγή της ζωής εν μνημείω τίθεται και κλίμαξ προς ουρανόν ο τάφος γίνεται, ευφραίνου Γεθσημανή, της θεοτόκου το άγιον τέμενος βοήσωμεν οι πιστοί, τον Γαβριήλ κεκτημένον ταξίαρχον κεχαριτωμένη, χαίρε μετά σου κύριος, ο παρέχων τω κόσμω διά σου το μέγα έλεος.

Merveille, vraiment ! La source de la Vie est déposée au tombeau et sa tombe devient l'échelle du ciel. Réjouis-toi, Gethsémani, temple sacré de la Mère de Dieu. Fidèles, écrions-nous avec l'archange Gabriel: Pleine de grâce, réjouis-toi, le Seigneur est avec toi, qui par toi apporte la grande miséricorde au monde.

Commentaires

  • Thygatera theopedia: thygater peut dire fille ou servante. Ici, on pourrait traduire par seulement fille ?

  • le grec THUGATÊR c'est l'anglo-saxon DAUGHTER (un des cas où le mot n'a guère varié de cette branche indo-européenne à l'autre)

    Les femmes se réjouissent quels que soient leur âge et leur statut familial : Mère (et gd-mère), Epouse, Fille.

  • Oui. Bailly donne uniquement fille, donc la traduction ne devrait pas dire fille et servante.

  • C'est une traduction officielle orthodoxe (sauf la fin que j'ai modifiée).

    La dictionnaire Liddell–Scott–Jones donne le sens aussi de servante dans le grec du Ier siècle. Je ne connais pas assez la liturgie byzantine en grec pour savoir si θυγάτηρ a souvent le sens de servante quand il s'agit de Marie. (Elle dit δούλῃ dans l'évangile.)

Écrire un commentaire

Optionnel