Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une première ?

Ayant eu déjà beaucoup de mal à trouver des informations sur ce qui arrive à la fraternité sacerdotale Familia Christi de Ferrare (eh non, cher Louis-M., je ne vais pas, en plus, me colleter la collecte des liens vers tous les sites visités), je n’ai pas cherché à en savoir plus sur ses liens avec la Commission Ecclesia Dei, d’autant que je voyais sur son site une photo d’une messe face au peuple. Toutefois, après de nouvelles recherches, il semble, sans que j’en trouve la preuve, que cette Fraternité soit une communauté Ecclesia Dei.

Si tel est le cas, c’est une première : c’est la première fois qu’une communauté Ecclesia Dei est de facto détruite, depuis la destruction de la commission par François. Et il se vérifie hélas ce que j’annonçais :

En réalité, ces communautés ne seront plus protégées par la commission, le reste est cynique bavardage. Leur existence dépend désormais de la volonté ou du caprice du pape, qui peut les détruire comme il a déjà détruit plusieurs communautés d’esprit traditionnel qui n’étaient pas protégées par la commission Ecclesia Dei.

Commentaires

  • on voit assez mal en quoi l'existence de la commission ecclesia dei peut être considéré comme protecteur.

    La monarchie pontificale est absolue qu'on le veuille ou non.. Si on refuse (à raison) de conclure que le Pape n'est pas Pape, il fait ce qu'il veut, commission ou pas commission. Arrêtez de vous cacher derrière votre petit doigt.

  • Sans se cacher derrière quelque doigt que ce soit, on peut se dire qu'en 2013, le cardinal de Buenos Aires et ses agents électoraux ( prélats et laïcs) étaient excommuniés latae sentenciae.
    Voyez Universi domini gregis.
    Dès lors, une enquête sérieuse doit avoir lieu sur ce qui s'est produit de 2005 à 2013.
    Une hypothèse vraisemblable est que ce personnage est un usurpateur à qui aucun catholique ne doit obéissance.

  • A Abigail

    A priori et en théorie vous avez raison, selon la vision caricaturale que vous avez de l'Eglise, et qui est d'une certaine façon celle de François. Mais dans la réalité vous avez totalement tort. Quand il y avait un problème dans une communauté Ecclesia Dei, et Dieu sait s'il y en a eu, il était résolu entre la communauté et la commission, sans que personne fasse appel à une autorité supérieure qui le plus souvent n'en savait rien. Mais s'il n'y a plus la commission, c'est l'autorité supérieure qui agit.

    C'est un fait que François n'a porté atteinte à aucune communauté Ecclesia Dei tant que la commission existait.

  • - O Abigail, comme vous avez de grands doigts...
    - C'est pour mieux te faire taire, mon enfant...

  • Ce "pape" n'est qu'un mondain. Il y en eu autrefois, notamment au Xe siècle. I passera quand Dieu le voudra mais que cela est difficile à vivre!

  • François ne sanctionne pas ce qui est contraire à la foi. Il est pris de la rage de détruire tout ce qui ne découle pas de son idéologie. Il agit comme un homme politique dictatorial et non comme un homme de foi respectueux de la foi des petits.

  • Bergoglio 1er ,
    se comporte comme le putschiste sud-américain qu'il est .

  • Cher Yves Daoudal, merci pour le clin d'oeil sympathique !
    Je suis parvenu à trouver deux billets sur « Messainlatino.it.» Nos amis ultramontains considèrent que «[l]a Familia Christi è la prima realtà italiana Ecclesia Dei (società di vita apostolica di approvazione diocesana). » Donc, les paris sont ouverts... A qui le tour ?
    Il semblerait que, comme pour les Franciscains de l'Immaculée, un problème de comptabilité soit à l'origine de la première visite canonique. Si l'économe de Familia Xti avait été gué comme le préfet de Sainte-Marthe, personne ne l'aurait jugé... Mais, là... Il est tradi. CQFD.
    Heureusement, l'ordination de viri probati et de diaconesses aura tôt fait de regarnir les rangs du jeune clergé démobilisé et décimé par la subversion en cours. L'islam finira le travail,comme toujours.

    http://blog.messainlatino.it/2018/12/commissariata-la-fraternita-familia.html?m=1

    http://blog.messainlatino.it/2019/07/ultime-da-familia-christi-in-articulo.html?m=1

  • "Heureusement, l'ordination de viri probati et de diaconesses aura tôt fait de regarnir les rangs du jeune clergé démobilisé et décimé par la subversion en cours."
    Et (presque) tout le monde trouvera ça très bien.
    "L'islam finira le travail, comme toujours."
    Vous avez déjà vu un musulman finir un travail, vous ? Mêmes leurs bicoques s'arrêtent entre deux étages.

Écrire un commentaire

Optionnel