Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fête Dieu

Hymne des matines, par les moines de Ligugé (strophes 1-2, 6- 7). Traduction de Bossuet.


podcast

Sacris solémniis juncta sint gáudia,
Et ex præcórdiis sonent præcónia;
Recédant vétera, nova sint ómnia,
Corda, voces, et ópera.

O chrétiens, tressaillez de joie en cette sainte solennité, faites retentir du fond de vos cœurs des cantiques de louanges : dépouillez-vous du vieil homme ; que tout soit nouveau en vous, vos cœurs, vos paroles et vos œuvres.

Noctis recólitur cœna novíssima,
Qua Christus créditur agnum et ázyma
Dedísse frátribus, juxta legítima
Priscis indúlta pátribus.

Nous repassons la mémoire de ce dernier souper où le Sauveur donna à ses Apôtres l'Agneau pascal et des pains sans levain, selon les cérémonies de la loi prescrite à l'ancien peuple.

Post agnum týpicum, explétis épulis,
Corpus Domínicum datum discípulis,
Sic totum ómnibus, quod totum síngulis,
Ejus fatémur mánibus.

Après qu'ils eurent mangé cet Agneau, figure de Jésus-Christ notre véritable Pâque, nous confessons que le Sauveur donna de ses propres mains son vrai corps à ses disciples, et le donna tout entier à tous, et tout entier à chacun.

Dedit fragílibus córporis férculum,
Dedit et trístibus sánguinis póculum,
Dicens: Accípite quod trado vásculum;
Omnes ex eo bíbite.

Il nous a donné son corps pour nous soutenir dans nos faiblesses; il nous a donné le breuvage de son sang, pour nous réjouir dans nos afflictions, disant : « Prenez le calice que je vous présente, buvez-en tous. »

Sic sacrifícium istud instítuit,
Cujus offícium commítti vóluit
Solis presbýteris, quibus sic cóngruit,
Ut sumant, et dent céteris.

C'est ainsi qu'il institua ce sacrifice. Les prêtres seuls ont reçu de lui le pouvoir de le consacrer, et c'est eux qui le doivent prendre et le distribuer.

Panis angélicus fit panis hóminum;
Dat panis cǽlicus figúris términum;
O res mirábilis: mandúcat Dóminum
Pauper, servus et húmilis.

Ainsi le pain des anges devient le pain des hommes : les figures de la loi ancienne sont accomplies. O merveille ! l'esclave pauvre et misérable mange son Seigneur.

Te, trina Deítas únaque, póscimus;
Sic nos tu vísita, sicut te cólimus:
Per tuas sémitas duc nos quo téndimus,
Ad lucem quam inhábitas. Amen.

O sainte Trinité un seul Dieu, nous vous prions de nous visiter en ce jour où nous vous honorons : conduisez-nous où se portent tous nos désirs, à la lumière éternelle où vous habitez. Ainsi soit-il.

*

Cette vidéo est un terrible témoignage du naufrage de la chrétienté dans notre pays. Les années 60, ce n’est quand même pas si loin…

Commentaires

  • Comment expliquer la rapidité de cet effondrement ? L'esprit du monde n'aurait pas aussi vite contaminé et défait ce peuple de Dieu s'il n'y avait pas un côté "village Potemkine" dans ces émouvantes images. On ne transforme pas un VRAI peuple chrétien en masse athée en 5 décennies : regardez la Pologne.
    Ce sont Benoît XVI et le Cal Sarah qui ont raison : pour que la foi demeure, il faut se mettre à genoux.

  • On ne ménageait pas sa peine pour Dieu.
    Maintenant on négocie, on marchande, on parlotte, on dialogue, on fricotte avec les ennemis de Dieu, on palabre, on divague, on crache sur les temps de foi, dans une hémorragie d'orgueil pour faire sa volonté propre et ne pas rechercher la Volonté de Dieu.
    ,Le clergé prévaricateur a entraîné le peuple vers les abîmes et en Bretagne, c'est flagrant.
    Les imbéciles croient que s'ils sont en majorité, ils auront raison.

  • On voit très bien que ça n'est pas la mème religion que celle instaurée par Vatican II !
    Je suis née en 1963, je n'ai hélas pas connu ces processions de la Fète Dieu, pourtant dans une famille catholique traditionnelle. Seulement la procession du 15 aout , organisée par mes parents, mais à laquelle jamais un prètre n'est venu !
    Toute ma vie j'en ai souffert , et maintenant je suis dans une ville ou il n'y a aucun prètre de la Tradition, ou un progressiste chargé par l'évèque de dire une Messe en latin à contre-coeur ! Pas un Monatère, rien ! J'ai hate de partir !

  • il me semble reconnaitre le village des epesses, 1800 habitants en 1960, en ce temps la les gens savaient honorer respectueusement les fetes religieuses.
    en regardant cette vidéo on a franchement envie de pleurer quand on se rend compte a quelle niveau de bassesse nous sommes arrivés.

Écrire un commentaire

Optionnel