Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ridicule

Toute la presse européiste et les sites européistes se félicitent bruyamment (en recopiant l’AFP) que « le Parti du Brexit échoue à entrer au Parlement britannique ».

Comme s’il y avait eu des élections générales et que pas un candidat du parti qui a remporté les européennes n’avait été élu.

En fait il s’agit d’une élection partielle dans une seule circonscription, une circonscription traditionnellement travailliste où le député travailliste sortant a été réélu…

La véritable information est que le parti du Brexit, qui se présentait pour la première fois à une législative, est arrivé deux points derrière le député sortant…

Commentaires

  • ben non : ce n'était pas la première fois : ça fait vingt ans qu'ils essayaient sous la bannière de UKIP... donc c'est pas glorieux...

  • Pas d'accord avec Fred

    Une partielle ne veut rien dire après le raz de marée des européennes.

  • Vous faites une erreur d'analyse, me semble-t-il.

    Le scrutin uninominal à un tour dit "First Past The Post" rend difficile l'émergence de nouveaux partis.

    Le scrutin de Peterborough, dans des conditions idéales pour le Brexit Party, était un test pour savoir si le BP aurait la force nécessaire pour renverser la table. La réponse est, hélas, non.

    C'est le même problème que le RN en France aux Européennes : le score n'est pas déshonorant mais il est décevant car il présage des défaites futures, compte-tenu des modes de scrutin.

    En l'état actuel des choses, le RN et le BP sont condamnés à être de brillants seconds.

  • oui

  • Hélas, le RN n'est pas un brillant second, c'est un minable premier.

Écrire un commentaire

Optionnel