Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En Turquie

Arthur, 13 ans, est un garçon arménien de Turquie orientale. Samedi dernier, il est apparu dans une émission de télévision où il s’est « converti » à l’islam en direct, sous la direction d’un « théologien », Nihat Hatipoğlu, recteur de l’université de science et de technologie de Gaziantep. Il a donc répété la chahada après le professeur, puis celui-ci lui a demandé s’il voulait changer de nom, pour s’appeler désormais Nihat. Et il a souligné que bien entendu c’était avec l’autorisation des parents du garçon.

Mais la mère, Alina Yengibaryan, a vigoureusement démenti : « Mon fils ne s’est pas converti à l’islam. Nous sommes arméniens et chrétiens. Si j’avais su, je serais allée avec mon fils. Arthur est un garçon naïf de 13 ans. Un de ses amis syriens lui a dit: “Viens, on va parler à la télévision en direct. Ils nous donneront des jouets et nous mangerons avec des stars.” Et mon fils est parti avec lui. C'est un enfant, il a commis une erreur, mais il ne s'est pas converti et n'a pas été circoncis. »

Alina a contacté un député arménien du Parlement turc, Garo Paylan. Celui-ci a décidé de présenter « une note de protestation officielle au Conseil supérieur de la radio et de la télévision et à la Justice pour utilisation abusive des jeunes sans autorisation des parents ».

Nouvelles d’Arménie commente : « Ce prosélytisme qui fut très développé en Turquie durant de nombreux siècles a abouti toutefois à la « conversion » de millions de chrétiens à l’islam, dont deux à trois millions d’Arméniens. »

D’autres arméniens rappellent que ce genre de pratique viole les dispositions du traité de Lausanne sur les droits des minorités, et que la conversion forcée relève de la définition du génocide.

Commentaires

  • Cela nous change de la France où on essaye de nous convertir aux inversions et à l'église de Satan.

    A ce propos, un site promet une récompense à quiconque prouvera l’homosexualité de Macron :
    http://echelledejacob.blogspot.com/2019/05/etats-unis-un-site-promet-une.html

    Pour ceux qui veulent gagner, il suffit de retrouver la video d'un jeune acteur porno qui se vantait sur youtube d'avoir sodomisé Macron lors d'une partie à trois (à partir d'1 mn) :
    https://www.youtube.com/watch?v=GobsLGXwbIw

    Et le 21 juin, fête de la musique mais aussi orgie satanique que Macron a à sa façon fêté :
    http://img.over-blog-kiwi.com/1/31/14/84/20180623/ob_ab9b51_man.jpg
    https://i1.wp.com/img.over-blog-kiwi.com/0/93/15/29/20180622/ob_b71102_kiddy.png
    On n’y faisait que chanter des paroles de printemps disent certains : "Ce soir brûlons cette maison, brûlons-la complètement." Mais de quelle maison parlait-on ? De l'Elysée ou de la maison de Dieu (Notre Dame) ? Autres paroles " Les femmes et la beuh… Ne t’assieds pas salope s’il te plaît… Danse enc… de ta mère, danse… Je suis avec six mannequins… T’es vénère parce que je me suis fait sucer la b… et lécher les c… "

    Bref, le 21 juin à l'Elysée n'est plus une fête de la musique pour les petits et grands... D'ailleurs Emmanuel Macron, le 15 octobre 17 au soir dans son bureau à l’Elysée, marquait à nouveau sa préférence avec l’œuvre de street-art de Shepard Fairey, alias Obey. « Liberté, Égalité, Fraternité », une Marianne modernisée avec en bas un pentagramme pointe en haut. Ce symbole est fortement présent dans les représentations franc-maçonnes. Il s’agit là d’un motif conçu en 1998 par l’artiste, dénommé « Obey Giant » et inspiré du film de science-fiction « Invasion Los Angeles » de John Carpenter. Dans une interview, Shepard Fairey avait expliqué avoir imaginé et diffusé régulièrement ce motif « orwellien » en référence à ce film allégorique consacré à la manipulation des esprits par des extra-terrestres déguisés en êtres humains et désireux d’asservir, notamment par le contrôle de la classe politique, des médias et de la police, la population mondiale :
    https://www.youtube.com/watch?v=YYyujoO8Q5g

    L’œuvre trônant déjà dans le QG de campagne d’Emmanuel Macron !
    http://www.panamza.com/wp-content/uploads/2017/10/macronsatan.png

    Anton Szandor LaVey, décédé en 1997, fut le fondateur de « l’Église de Satan ». Descendant d’une famille ashkénaze, quand il était étudiant à San Francisco, il était « impliqué avec des groupes de militants israéliens », dès 1949, dans l’acheminement d’ « armes à destination » du nouvel État. Il fut même invité à Tel Aviv par Assaf Dayan, l’acteur israélien, fils du ministre de la Défense Moshe Dayan. Le comédien était particulièrement emballé par le best-seller de LaVey, paru en 1969 et intitulé « La Bible satanique » : selon lui, cette « philosophie » enseignée était déjà « pratiquée sous la contrainte » en Israël.
    https://www.guioteca.com/fenomenos-paranormales/files/2016/07/lavey-altar-portrait-lg.jpg

    On comprend pourquoi le Time l'a mis en couverture avec des cornes :
    http://referentiel.nouvelobs.com/file/rw500/16306245.jpg

  • Le 1er juin 2016 avait lieu l’inauguration du nouveau tunnel sous le Saint-Gothard, en Suisse. L’inauguration, en présence de François Hollande, Angela Merkel, le Premier ministre italien Matteo Renzi et le chancelier autrichien Christian Kern, avait donné lieu à une gigantesque chorégraphie contemporaine, dont certains journalistes présents ont relevé les symboles ésotériques, voire porno et sataniques : Pourquoi y voyait-on un spectacle avec un bouc, des danseurs en sous-vêtements et un agneau mort ?
    https://planetagea.files.wordpress.com/2016/06/captura-2.jpg
    Pourquoi 2 personnes déguisées en bouquetins miment une scène de sexe pour l’inauguration d’un tunnel ?
    https://planetagea.files.wordpress.com/2016/06/captura.jpg

    Mais ces hommes politiques anti-Trump mais pro-Clinton étaient avant pro-Obama ! Celui qui se déguisait aussi en Baphomet :
    https://www.youtube.com/watch?v=Jgjy8C3LT7Q

    On retrouve ce penchant lucifériste dans la haute finance. voir le témoignage de Ronald Bernard qui a su au dernier moment refuser de sacrifier un bébé :
    https://www.youtube.com/c/RonaldBernard

    L’abbé Olivier Rioult vient de sortir un essai qui va de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations. C'est un élément de réponse à cette réapparition satanique dans les hautes sphères du pouvoir que l'on croyait d'un autre âge !

  • Malcom, ayez pitié de Curmudgeon, il va être frappé d'apoplexie à la lecture de votre commentaire!

  • Sur la cérémonie du Saint-Gothard, la vidéo de référence est celle de Rorschach, un musulman extravagant, d'esprit fort syncrétiste, qui annonce l'arrivée de la planète X avant la fin de ce mois de mai 2019. Il faut donc le prendre avec grande prudence et circonspection. Néanmoins, il faut lui rendre cette justice que l'inauguration du tunnel du Saint-Gothard vaut son pesant de cacahuètes...
    https://www.youtube.com/watch?v=9MAn-7eGu-c

Écrire un commentaire

Optionnel