Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Au Nigeria

Neuf enfants de la « Boy’s Brigade » de Gombe, dans le nord-est du Nigeria, qui participaient à une procession pour Pâques, ont été tués par une voiture qui a foncé sur eux. 30 autres enfants sont blessés.

La voiture était conduite par un membre du Corps de sécurité et de défense civile du Nigeria, un organisme paramilitaire dont la fonction est de protéger les vies et les propriétés, en liaison avec la police. Il avait à ses côtés un officier de police. Cela a commencé par une altercation, parce que la procession bloquait la circulation. Le conducteur parut se calmer, et rangea sa voiture. Et quand la procession fut passée, il fonça dans les enfants, par derrière. La population s’est alors ruée sur les deux hommes et les a tués…

Un porte-parole de la police a déclaré que c’était un « accident », le conducteur ayant « perdu le contrôle de son véhicule », et demandé à tous les conducteurs de conduire prudemment et d’obéir aux panneaux de signalisation…

Un autre « accident » a fait 17 blessés à Adamawa lorsque le conducteur d’un bus a lancé son véhicule contre une procession pascale…

On ne donne pas davantage l’identité du chauffeur de bus que du membre du Corps de sécurité et de défense civile…

Commentaires

  • "La population s’est alors ruée sur les deux hommes et les a tués…" Les civilisés que nous sommes vont être horrifiés et tomber dans les pommes. C'est très vilain de se faire justice soi-même vont nous dire les préchi-précheurs pacifistes. Mais c'est oublier que nous sommes en guerre.
    Cela donnera à réfléchir aux candidats écraseurs. Les "autorités" devraient logiquement conclure que le lynchage des écraseurs est un "sur-accident " provoqué par le premier "accident" et classer l'affaire. 9 enfants assassinés, les assassins lynchés,
    En France, nous assassinons plus de 220000 enfants par an et les assassins ne sont pas lynchés. C'est cela, la civilisation moderne.

  • abattre un assassin est me semble-t-il la réaction normale d'un être humain normal dans de pareilles circonstances
    Dauphin est-il certain que dans les régions où sévit Boko Haram les pouvoirs publics sont capables de maintenir l'ordre et surtout de le faire appliquer

Écrire un commentaire

Optionnel