Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En Egyte

Le Parlement égyptien a approuvé hier à une très large majorité un amendement à la Constitution permettant au maréchal président Abdel Fattah al-Sissi de rester au pouvoir jusqu'en… 2030.

Le nouvel article 140 permet ainsi de faire passer le deuxième mandat de Sissi, réélu l’an dernier, de quatre à six ans, portant ainsi son terme à 2024. Et il pourra se représenter en 2024 pour un mandat de six ans.

Nombre de « défenseurs des droits de l’homme » (en Occident) crient leur indignation.

Mais c’est ce qui peut arriver de mieux à l’Egypte. Et particulièrement aux coptes.

Ce que confirmera sans aucun doute le référendum qui va être organisé.

Commentaires

  • La stabilité d'un régime réside dans la durée., c'est une lapalissade. Ce n'est pas la nature d'un régime qui importe, mais la probité , l'amour du peuple et la compétence de ceux qui gouvernent.
    A quoi servent les intérimaires pour 5 ans qui a peine élus font déjà de la propagande et placent leurs pions pour les élections suivantes. ET qui méprisent et/ou haïssent les petites gens du peuple.
    L'Egypte va ressembler au paradis comparée à la France

  • Une belle considération

Écrire un commentaire

Optionnel