Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lu

à la fin d'un article d'hier 15 avril sur les "escape games" organisés dans la crypte de la basilique de Saint-Denis, avec éclairage à la chandelle...

La rue Saint-Denis est livrée aux sex-shops, le 9-3 est colonisé au dernier degré, et maintenant la basilique royale sert de défouloir à bobos. Il y a comme une malédiction qui touche à ces hauts lieux de la France très chrétienne...

Commentaires

  • Je ne voudrais pas être déplaisant, mais grâce à internet, on ne prend même plus la peine de citer convenablement, et à n'importe quel propos, cette phrase de Bossuet, qu'il n'a jamais écrite ni prononcée.

  • http://petrus.angel.over-blog.com/article-je-suis-bossuet-125396545.html

  • Même si la citation usuelle est inexacte (probablement une paraphrase d'un auteur ultérieur) le sens y est.

  • La pseudo-citation, dont la tournure elliptique n'aurait peut-être pas déplu à Bossuet, me semble hors de propos, même si elle veut fustiger les mauvais chrétiens.
    Ce sont les mêmes, ici comme à Notre-Dame, qui chérissent les causes et les effets. Et nous, qui ne chérissons ni les unes ni les autres, devons supporter leurs larmes de crocodiles et leurs discours hypocrites. Je crois que j'aime encore mieux voir ricaner les juifs ou les musulmans qu'entendre pleurnicher Macron ou Philippe.

Écrire un commentaire

Optionnel