Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dimanche des Rameaux

Voici des extraits de la liturgie byzantine des Rameaux, par Thrasyvoulos Stanitsas (1910-1987), qui fut nommé chantre en chef (arkhon protopsaltes) de la « Grande Eglise de Constantinople » (le patriarcat œcuménique) en 1960. Expulsé de Turquie en 1964, il devint chantre à Chios, puis à Beyrouth, puis surtout à Athènes de 1966 à 1981.

Cathismes des matines

Μετὰ κλάδων νοητῶς, κεκαθαρμένοι τὰς ψυχάς, ὡς οἱ Παῖδες τὸν Χριστόν, ἀνευφημήσωμεν πιστῶς, μεγαλοφώνως κραυγάζοντες τῷ Δεσπότῃ· Εὐλογημένος εἶ Σωτήρ, ὁ εἰς τὸν Κόσμον ἐλθών, τοῦ σῶσαι τὸν Ἀδάμ, ἐκ τῆς ἀρχαίας ἀρᾶς, πνευματικῶς γενόμενος φιλάνθρωπε, νέος Ἀδὰμ ὡς εὐδόκησας, ὁ πάντα Λόγε, πρὸς τὸ συμφέρον, οἰκονομήσας δόξα σοι.

Nos âmes purifiées - avec les rameaux en esprit, comme les enfants - acclamons le Christ dans la foi - Chantons au Maître de toutes nos voix - Tu es béni, Sauveur qui es venu dans le monde - sauver Adam de l'ancienne malédiction - et qui voulus devenir dans Ton Amour de l'homme - par l'Esprit le nouvel Adam - Verbe qui mènes tout vers le bien, gloire à Toi.

Ἐπὶ φίλῳ σου Χριστέ, δάκρυα ῥαίνεις μυστικῶς, καὶ ἐγείρεις ἐκ νεκρῶν, Λάζαρον κείμενον θνητόν, ἐν ᾧ συμπάθειαν ἔδειξας φιλανθρώπως, μαθόντα δὲ τὴν σήν, παρουσίαν Σωτήρ, τὰ πλήθη τῶν βρεφῶν, ἐξῆλθον σήμερον, ἐν ταῖς χερσὶ κατέχοντα Βαΐα, τὸ Ὡσαννά σοι κραυγάζοντα· Εὐλογημένος εἶ, ὅτι τὸν Κόσμον, εἰς τὸ σῶσαι ἐλήλυθας.

Christ, Tu pleures sur Ton ami dans le secret du cœur - Tu ressuscites Lazare des morts - Tu révèles en lui Ta compassion, dans Ton Amour de l'homme - Apprenant ton arrivée, Sauveur, les enfants aujourd'hui sont sortis - Ils tiennent dans leurs mains les rameaux et Te disent Hosanna, Tu es béni, Toi qui es venu sauver le monde.

Ὁ ἐπὶ θρόνου Χερουβὶμ καὶ ἐπὶ πώλου, ἐπικαθίσας δι' ἡμᾶς, καὶ πρὸς τὸ Πάθος, τὸ ἑκούσιον φθάσας, σήμερον ἀκούει, τῶν Παίδων, ἀναβοώντων τὸ Ὡσαννά, τῶν ὄχλων, ἀναφωνούντων Υἱὲ Δαυΐδ, σπεῦσον σῶσαι οὓς ἔπλασας, εὐλογημένε Ἰησοῦ· εἰς τοῦτο γὰρ ἐλήλυθας, ὅπως γνῶμεν τὴν δόξαν σου.

Celui qui siège sur le trône des Chérubins - est monté pour nous sur un petit âne - allant vers la Passion volontaire - Il entend aujourd'hui les enfants qui proclament : Hosanna - Et la foule qui dit : Fils de David, sauve ceux que Tu as créés - Car Tu es venu, Jésus béni, pour que nous connaissions Ta gloire.

Des stichères des laudes

Ὁ πλεῖστος ὄχλος Κύριε, ἐστρώννυον ἐν τῇ ὁδῷ τὰ ἱμάτια αὐτῶν· ἄλλοι δὲ ἔκοπτον κλάδους, ἀπὸ τῶν δένδρων καὶ ἐβάσταζον, οἱ προάγοντες δὲ καὶ οἱ ἀκολουθοῦντες, ἔκραζον λέγοντες· Ὡσαννὰ τῷ Υἱῷ Δαυΐδ, εὐλογημένος εἶ ὁ ἐλθών, καὶ πάλιν ἐρχόμενος, ἐν ὀνόματι Κυρίου.

Seigneur, beaucoup étendaient sur la route leurs vêtements - D'autres coupaient les rameaux des arbres et les portaient - Ceux qui Te précédaient et ceux qui Te suivaient chantaient - Hosanna au Fils de David - Béni est Celui qui est venu et qui revient, au Nom du Seigneur. (bis)

Ἐξέλθετε ἔθνη, ἐξέλθετε καὶ λαοί, καὶ θεάσασθε σήμερον, τὸν Βασιλέα τῶν οὐρανῶν, ὡς ἐπὶ θρόνου ὑψηλοῦ, ἐπὶ πώλου εὐτελοῦς, τὴν Ἱερουσαλὴμ προσεπιβαίνοντα, γενεὰ Ἰουδαίων, ἄπιστε καὶ μοιχαλίς, δεῦρο, θέασαι, ὃν εἶδεν Ἡσαΐας ἐν σαρκὶ δι' ἡμᾶς παραγενόμενον, πῶς νυμφεύεται ὡς σώφρονα, τὴν νέαν Σιών, καὶ ἀποβάλλεται τὴν κατάκριτον συναγωγήν· ὡς ἐν ἀφθάρτῳ δὲ γάμῳ καὶ ἀμιάντῳ, ἀμίαντοι συνέδραμον εὐφημοῦντες, οἱ ἀπειρόκακοι Παῖδες μεθ' ὧν ὑμνοῦντες βοήσωμεν ὕμνον τόν Ἀγγελικόν. Ὡσαννὰ ἐν τοῖς ὑψίστοις, τῷ ἔχοντι τὸ μέγα ἔλεος.

Sortez, nations, sortez, peuples - Voyez le Roi des cieux entrer aujourd'hui dans Jérusalem - sur un simple petit âne comme sur un Trône élevé - Race des Juifs infidèle et adultère - Venez voir Celui que vit Isaïe - Il est venu pour nous dans la chair - Il épouse en sa sagesse la nouvelle Sion - Il rejette la synagogue condamnée - A ces noces pures les enfants purs sont venus acclamer - Avec eux célébrons et chantons l'hymne angélique - Hosanna au plus haut des cieux à Celui qui a la grande miséricorde.

Écrire un commentaire

Optionnel